AccueilCarteS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Changement de fiche de FO
Dim 16 Sep - 15:55 par Invité

» Des news de Feeling Online
Dim 16 Sep - 15:54 par Invité

» Nouveauté Valoran's Battlefront
Dim 9 Sep - 14:36 par Invité

» Salih ||Au jeu de l'amour, les dés sont pipés. 50%
Jeu 6 Sep - 18:38 par Salih

» J'ai des questions ♥
Dim 5 Aoû - 19:49 par Salih

» Shayliss (Terminé)
Mer 25 Juil - 7:40 par Bara van Saquelle

» Recensement des Avatars
Mer 18 Juil - 6:26 par Nessa Skel

» Yasashi Koji, l'île aux milles secrets : les news !
Dim 17 Juin - 16:19 par Invité

» News des Chroniques d'Irydaë
Jeu 14 Juin - 23:07 par Invité


Partagez | 
 

 Apprentissage (PV : Roze, Lumina et Azzan - Event)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rozenn


avatar


Identité
Maitre/Hybride de: Azzan
Où me trouver ?:
DC(s): Angellya

MessageSujet: Apprentissage (PV : Roze, Lumina et Azzan - Event)   Mer 1 Nov - 12:08

Un nouveau Maître. Je regarde autour de moi, impressionner. C’est même plus que ca. Un nouveau monde… Jamais je n’aurais cru atterrir dans un château, moi qui suis née dans un petit village. Le Prince est repartie après avoir signer des documents que le marchand lui a tendu et après m’avoir donner quelques indication pour lorsque je serai au Palais. Même si il ne le montrait pas, je sentait sa fierté. Visiblement, le fait que je soit vendu le premier jour des préparatif, avant  même que le vrai marché dorée ai commencé était de bon augure pour lui. Tant mieux. Je ne pouvais pas lui en vouloir. Dès le début je savais qu’il me vendrait. Être avec lui n'était que temporaire.

C’est donc sans discuter que j'entreprend de le suivre un peu plus tard. Le temps pour lui de confier le montage du stand a quelqu’un de confiance et nous étions parti pour le Palais. J’ai quand même un pincement au coeur. Je m’était habitué à être avec lui. Mais je n’ai pas le choix je le sais.  Alors je le suis, un peu inquiète de savoir ce que va être ma vie maintenant.

Arriver au Palais, je laisse le marchand s’expliquer avec qui de droit. Un garde. Puis un autre homme. Je ne sais pas par combien on en passe. Je n’y fait pas vraiment attention. J’observe plutôt le chemin que l’on prend dans les couloirs. Finalement on arrive dans un bureau. Celui du chambellan. Il vérifie les papiers que lui tend le marchand, puis lui donne la somme demander en échange de ma personne. Le marchand, qui a toujours était très gentil avec moi, s’en va non sans une dernière accolade, me murmurant d’être sage et de ne pas faire de bétises. J'acquiesce en silence et le regarde partir.

Je me retrouve seule avec le chambellan. Il me regarde et me detaille. Les mains dans le dos, je prend timidement la parole.

Je… Le Prince m’a dit que… Je devais aller voir quelqu’un qui s’appel Lumina… Pour qu’elle me prépare...

Je n’ai pas vraiment le temps de finir ma phrase. D’en dire plus. Je n’aurais pas su quoi dire de toute façon, le Prince n’ayant rien précisser.  Visiblement ça n'étonne pas l’homme outre mesure. Il me fait signe de le suivre et j'obéis sans discuter. On sort et on avance dans les couloirs. Sans un mots, je regarde ou on se dirige et je retiens autant que possible. Je n’ai pas envie de m’y perdre, ca a l’air assez grand…

On finit par arriver devant une porte gardé par deux soldats. Surement un endroit important... Il frappe mais n’entre pas. Je reste derrière lui, une lueur de curiosité dans les yeux. Un peu mal à l’aise aussi. Je ne sais pas ce qui m’attend et cela me met mal à l’aise. Après un moment, la porte s’ouvre sur une jeune femme. Je ne regarde pas vraiment à quoi elle ressemble et je baisse la tête aussitôt, préférant regarder mes mains. J’écoute le chambellan lui expliquer que le Prince m’a acheté et qu’il a demandé à ce que je sois préparer par elle. Puis il s’en va. Je me retrouve debout face à elle, observant mes pieds, jouant nerveusement avec mes doigts.

Elle m’invite a entré. Je ne discute pas vraiment. Je m’avance et frôle le mur pour passer à côté d’elle. Et je reste ou je suis. J’entend la porte se refermer et je fini par relever la tête jetant un coup d’oeil à la femme… Lumina… Je l’entend me poser une question… Je réfléchis une seconde, puis je lui répond en murmurant


Le Prince vient de m'acheter à un marchand qui exposera lors du Marché Dorée la semaine prochaine Ma Dame….
Revenir en haut Aller en bas
Lumina


avatar


Identité
Maitre/Hybride de: Azzan at-Aswala
Où me trouver ?:
DC(s):

MessageSujet: Re: Apprentissage (PV : Roze, Lumina et Azzan - Event)   Mer 1 Nov - 17:51

Lumina fut laissé sur le balcon, regardant son maître partir, laissant une simple indication, rien qu'une seule, mais celle-ci n'était pas des moindres. L'ordre avait été clair, ils allaient fêter ce premier jour ensemble, ce soir, elle devrait lui faire préparer un dîné splendide pour commencer. Elle avait pu remarquer la chaleur qui régnait à l'extérieur, il aura sûrement transpiré et voudra prendre un bain avant de commencer quoi que ce soit. Lumina réfléchit quelques instants jusqu'à avoir une vision, elle savait à présent ce qu'elle voulait faire pour la soirée.

Lumina fit apporter des bougies, de l'encens et des huiles. Elle voulait gâter son maître, rien que l'idée en soit l'amusa et lui donna du baume au cœur. Lumina demanda aussi de préparer un plat soigné et fort en goût. Elle aurait pu tenter de s'en occuper, mais n'était pas certaine de pouvoir tout faire, bien qu'elle y songea toujours encore, mais alors qu'elle y pensait on toqua à la porte. Cela la fit sursauter, ne s'y étant pas du tout attendu. Elle s'approcha tranquillement et l'ouvrit.

Elle ne s'était pas attendue à cela, le chambellan oui, mais pas ce qui se trouvait à côté et qui semblait très très nerveux. Elle ne put s'empêcher le nombre d'erreur que rien qu'à cet instant précis elle faisait, mais n'en dit rien, ne sachant pas ce qu'elle faisait ici. La suite lui fit froncer les sourcils, pas que cela la dérangeait, mais c'était plus dû à la surprise et au fait qu'elle risquait de faire changer ses plans. Elle écouta ce que le chambellan avait à lui dire, lui expliquant que c'était une nouvelle esclave tout juste acheté, comme le fait qu'elle devait la préparer pour ce soir. Bien sûr, elle comprit de suite ce que cela voulait dire. L'immortelle inclina la tête en signe de remerciement envers le chambellan alors que celui-ci s'en allait. Puis elle regarda de la tête au pied l'esclave, elle allait avoir du travail :

- Allez rentre...

Elle ne se décala pas pour lui laissé de la place et la suivit du regard tout du long avant de refermer derrière elle en précisant aux gardes qu'elles ne devraient pas être dérangé. Lumina contourna alors la petite nouvelle et finit par se planter en face d'elle :

- Explique moi dans quelle circonstance mon maître en est-il arrivé à t'acheter.

Elle écouta ce que l'hybride lui répondu, la réponse était un peu fade, mais bon, elle avait du pain sur la planche et soulager sa curiosité n'était pas une priorité. Elle leva le doigt comme pour indiquer qu'elle devait faire attention :

- Je me nome Lumina, juste Lumina, pas de madame ou de je ne sais quoi avec moi, je suis une esclave tout comme toi et comme toi à présent j'appartiens à notre maître le Prince Azzan At-Aswala. La seule différence entre nous, est l'importance que me témoigne notre maître et t'as seule volonté à partir de maintenant sera de le servir. Pour que tu puisses le faire sans être une gêne pour notre maître, il va falloir que je t'apprenne bon nombre de choses qu'il faudra que tu assimiles rapidement, tu penses en être capable ?

La question était un piège, car de sa volonté elle s'en fichait complètement, la volonté de leur maître était qu'elle la prépare, si elle ne s'en sentait pas capable c'est qu'elle partait déjà de l'idée de ne pas pouvoir servir correctement son maître. Lumina avait une façon bien à elle de servir, une façon qui était des plus dangereuses lorsqu'on n'avait pas l'expérience qui suivait. Mais le bijou des mers ne souhaitait guère lui donner plus de mauvaises habitudes. Elle commença donc de suite à lui expliquer les mauvaises habitudes qu'elle devrait perdre :

- Pour commencer, tu as fait plusieurs choses qui mon déplus, si elles ne m'ont pas plus alors elles gêneront notre maître aussi. Tu ne regardes jamais tes pieds ou tes mains lorsque tu attends et qu'importe la gêne que tu peux ressentir. Tu regardes toujours le maîtres ou la personne à qui tu t'adresses, mais pas dans les yeux, tu regardes ses pieds, son ventre éventuellement.

Elle releva les yeux au ciel et soupira, cette règles n'étaient parfaitement complète étant donné qu'elles étaient avec l'un des rares maître qui souhaite qu'on le regarde dans les yeux, mais ce n'était pas forcément le cas en permanence :

- Bon, lorsque tu es avec notre maître il t'est permis de le regarder dans les yeux, c'est une exception parmi les personnes que tu seras amené à rencontrer. Mais tu ne le feras pas constamment, uniquement lorsqu'il s'adresse à toi ou l'inverse. Ensuite... Tes doigts, je veux plus te voir jouer avec, plus jamais, si je le vois il le verra et t'as nervosité lui déplaira. Alors, les mains dans le dos lorsque tu n'as rien à porter et maîtrise toi.

Elle même se trouvait face à elle avec les mains dans le dos, elle la regardait droit dans les yeux. Habillé richement, mais avec une tenu des plus légères, majoritairement composée de voiles. Pour le bas cela ressemble à un enchevêtrement de légers voiles, qui donne un aspect fendu au niveau de l'avant de la cuisse droite. Pour le haut, même principe, mais cela ne recouvre que la poitrine, libérant son ventre de la moindre cachette, tout comme le dessus de son poitrail. Rien de transparent, mais le textile permet de deviner les contours de ses tétons s'ils se montrent. Le tout est bleu, avec des broderies dorées sur les bords. Elle plaça ses mains sur sa taille sans la quitter du regard, l'examinant en détail, d'un regard strictement critique, rien ne lui échappait :

- Si tu as des questions sur l'endroit où tu te trouves où n'importe quoi d'autre, c'est maintenant que tu dois les poser.

Elle se mit légèrement à sourire, elle s'était montrée un peu brusque avec elle dès le début, mais elle devait instauré une petite autorité sur elle afin de pouvoir lui apprendre les choses comme il faut. De plus, cela lui permettait de se faire une idée des réactions qu'elle pouvait avoir. Cependant, elle voulait à présent la rassurer, elle n'était pas une prédatrice, elle était surtout là pour l'aider.
Revenir en haut Aller en bas
Rozenn


avatar


Identité
Maitre/Hybride de: Azzan
Où me trouver ?:
DC(s): Angellya

MessageSujet: Re: Apprentissage (PV : Roze, Lumina et Azzan - Event)   Dim 5 Nov - 16:09

Elle me demande comment j’ai atterri ici et je lui répond. Ce n’est peut être pas ce qu’elle attendait là. Mais toute la nervosité accumulée depuis que le Prince m’a examiné sur le marché est en train de remonter. Et même moi je me doute que ce n’est pas ce qu’il y a de mieux. Je l'écoute en silence alors qu’elle m’explique qu’elle s’appel Lumina est qu’elle est une esclave comme moi et que nous appartenons toutes les deux au Prince. Elle m’explique aussi que je vais avoir une certaine quantité de chose à apprendre et me demande si je m’en sent capable…

Bonne question que voilà. Je n’en ai véritablement aucune idée. Mais j’ai toujours aimer apprendre de nouvelle chose alors c’est un défis que je trouve intéressant. En silence, j'acquiesce d’un mouvement de tête pour répondre à sa question. Je m’en sent capable. Et même si ce n'était pas le cas, je ne pense pas avoir le choix de toute façon. Elle ne me laisse pas le temps de réfléchir plus en avant, continuant sur sa lancée et commençant à m’expliquer certaine chose. Elle me dit que ça lui a déplu et que donc ça plaira aussi à notre Maître.  Elle m’explique que je ne doit jamais regarder mes pieds. Aussitôt je relève la tête. Ca il va falloir que je m’y face. Le marchand m’a plutôt appris à regarder au sol. Encore que, regarder les pieds peut être un bon compromis… Mais il va falloir que j’y pense, ca c’est sur…

Je l’entend soupirer et je lui jette un coup d’oeil. Je me demande pourquoi elle soupire. Aurai-je fait quelque chose qu’il ne faut pas? Ou est-ce autre chose? Je ne sais pas. Et je ne lui demande pas. De toute façon, elle continue sur ses explications, me disant que notre Maître est une exception puisque lui on peut le regarder dans les yeux. Mais seulement s'il nous parle ou si on s’adresse à lui.Puis elle aborde le sujet de mes doigts. Mince… Je ne fait pas cela d’habitude. Mais la… Humrph… Ca veut dire que certain vieux tique reprennent le dessus…  À nouveau j'acquiesce en silence et aussitôt je met mes mains dans mon dos.  

- Si tu as des questions sur l'endroit où tu te trouves où n'importe quoi d'autre, c'est maintenant que tu dois les poser.

Je la regarde et acquiesce timidement. Des questions, j’en ai… Mais… Je ne sais pas trop par ou commencer…  Je continue de jouer nerveusement avec mes doigts, mais dans mon dos cette fois.

Eh bien...J’aimerai bien savoir ou on est… Je veux dire… Ici on est au palais… Mais l’île, je ne sais pas… Et… Je n’ai jamais eu de Maître encore… A part le marchand… Alors… Je ne suis pas sur… J’ai peur de faire des bêtises… Et… Qu’est ce que je vais devoir faire?

Cette fois je la regarde un peu plus en face. Une lueur d’incertitude dans les yeux. Je ne sais pas bête au point de ne pas savoir que j’ai de la chance d’avoir été acheter par un prince. Il attend surement quelque chose de moi. Mais quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Lumina


avatar


Identité
Maitre/Hybride de: Azzan at-Aswala
Où me trouver ?:
DC(s):

MessageSujet: Re: Apprentissage (PV : Roze, Lumina et Azzan - Event)   Mar 7 Nov - 11:46

Les vieux réflexes, rien de pire pour une novice, plus pratique pour une esclave d'expérience, même s'il faut aussi s'en méfier, les plus expérimentés font souvent l'erreur de croire tout savoir. C'était pas le cas pour la plupart, bien sûr, Lumina se voyait comme une exception à la règle, ce qui n'était pas le cas de cette Rozenn novice qui trafique ses doigts dans son dos. Elle n'avait pas besoin de les voir faire pour savoir ce qu'elle faisait. Bien sûr, elle se savait au moins aussi bonne observatrice que son maître, donc il était certain qu'il remarque aussi. Cependant, d'autre chose vienne la frappait en plein visage, ses questions, la première passait encore, mais la seconde était un présage de bien des soucis.

Lumina s'approcha alors d'un pas décidé sans prendre la parole pour lui expliquer quoi que ce soit ou la renseigner. Elle lui saisie le bras droit et commença à se diriger avec elle vers le balcon. Elle ne la tira pas particulièrement fort, elle en avait pas besoin, cette petite était bien assez docile pour suivre lorsqu'on la tirait. Elle s'arrêta une fois sur le balcon donnant sur les jardins. Les jardins, un ensemble de fleurs en tout genre et de plante, un endroit unissant les beautés que ce monde cache aux yeux des roturières et de même beaucoup de noble. De la main elle montra le jardin et ce qu'il y avait au-delà, c'est-à-dire rien, car on n'en voyait pas la fin :

- Voici le jardin de notre maître, il y tien énormément, ce jardin est sûr l'île du Saphir qui est d'après ce que je sais entre Thin et l'archipel Première.

Elle la relâcha entièrement pour lui faire face et reprit la parole :

- Laisse moi deviner, tu n'as jamais été touché par un homme ou une femme n'est-ce pas ?

La réponse qu'elle reçue était ce qu'elle s'attendait et le fait qu'elle ne parle pas de sa virginité était la preuve qu'elle ignorait certainement ce que cela était. Elle hocha la tête, cela ne sembla pas la déplaire, ni la rendre heureuse :

- Bien, il y a énormément de choses que je dois t'apprendre et enseigner. Sa répondra à t'as question concernant ce que tu vas devoir faire. Pour commencer, nous retournons à l'intérieur, je vais m'asseoir sur l'une des chaises et toi tu vas entièrement te dévêtir, je veux plus voir le moindre tissu sur toi.

Elle accompagna ses mots d'un mouvement du doigt montrant un peu tous les vêtements de la tête au pied. Puis s'en alla dans à l'intérieur et s'assit sur l'une des chaises. Lumina croisa les jambes et déposa ses mains sur son genou en observant la jeune Hybride. Alors qu'elle commençait à à retirer ses vêtements, Lumina reprit la parole pour lui donner quelques explications :

- Alors, il y a plusieurs choses que tu dois savoir sur ton corps et sur les désirs de ton maître. Je ne vais pas passer par quatre chemins, sache que ce que je fais sera toujours en premier lieu pour le confort et le plaisir de notre maître. Ensuite, si c'est possible, je penserais au tien, pour te faciliter la tâche, mais ce n'est pas ma priorité. Quand tu seras entièrement nu je veux que tu me montres les endroits sensibles au toucher de ton corps, tous sans exception.

Elle ne la quittait pas des yeux, ne cachant nullement un léger amusement qu'elle prenait à ce moment-là. Ce n'était pas une chose qu'elle faisait souvent, en soit, Lumina trouvait un certain sentiment de puissance à donner ainsi des ordres, mais elle savait que les ordres qu'elle donnait était pour son maître. Afin qu'il soit heureux et qu'elle ne la gêne pas. Dans l'esprit de Lumina, elle voyait en Rozenn une future petite sœur, peut-être, elle aimait l'idée de protéger et de transmettre son savoir. Même si d'un autre côté, la transmission était le problème des mortels, ne l'étant pas, elle ne s'était jamais posée de telles questions.
Revenir en haut Aller en bas
Rozenn


avatar


Identité
Maitre/Hybride de: Azzan
Où me trouver ?:
DC(s): Angellya

MessageSujet: Re: Apprentissage (PV : Roze, Lumina et Azzan - Event)   Mar 14 Nov - 16:05

Je me demande si j’ai bien fait de poser cette question. Peut être n’aurai je pas du. Mais maintenant c’est trop tard… Elle s’approche de moi et me prend par le bras pour m'entraîner à travers la pièce. Elle ne tire pas très fort. Il n’y en a pas besoin, vu que je la suis sans opposer aucune résistance. J'appréhende un peu mais en même temps je suis curieuse de voir et de savoir se qu’elle veux me montrer.

On s'arrête sur un balcon. Un balcon qui donne sur un jardin. Magnifique. Les yeux brillant de plaisir a cette vue, je n’ose cependant pas m’approcher ou même bouger de la ou je me suis arrêter. De toute façon, elle me tient toujours.  Je tourne la tête vers elle lorsqu’elle me parle, m'expliquant que ce jardin, notre Maître y tient beaucoup. Et qu’il se trouve sur une île nommé Île du Saphir et ou elle se trouve. Je n’ai pas beaucoup de notion de géographie alors j’ai un peu de mal à situer l’endroit. Mais peu importe. Je doute être amené à en sortir… PAs sans mon Maître et encore… Lorsqu’elle a ini de m’expliquer, elle me relâche et, machinalement, je met mes mains dans mon dos. J’ai assimiler sa remarque assez facilement. Surtout que c’est quelque chose que je faisait déjà avant.

- Laisse moi deviner, tu n'as jamais été touché par un homme ou une femme n'est-ce pas ?

Mon attention étant revenue sur la jardin entre temps, je tourne à nouveau la tête vers elle. J’hésite une seconde, ne sachant pas trop ce qu’elle veut dire par la. Mais quelque soit le sens, j'acquiesce et répond dans un murmure “ Oui Lumina.

Je ne comprend pas vraiment sa réaction. Elle se contente d'acquiescer sans paraître… rien en fait.. Et elle enchaîne simplement, m’expliquant qu’elle allait devoir m’apprendre un bon nombre de chose. Qu’on va retourner à l'intérieur et que je vais me déshabiller devant elle. Je ne suis pas vraiment pudique, même si je ne suis pas du genre à me dévêtir n’importe où devant n’importe qui.

Sans discuter, je la suis à l'intérieur. Je m'arrête à deux ou trois pas d’elle. Et j’entreprend de me dévêtir comme elle me l’a demander. En même temps j’écoute ce qu’elle me dit, m’expliquant que tout ce qu’elle fera sera en priorité pour notre Maître et que mon confort  moi passera au second plan. Et elle veut que je lui montre les endroits sensible de mon corps. Je m'arrête, alors que je m'apprêter a retirer mon haut et penche la tête en réfléchissant. Ma foie… Je n’en ai pas la moindre idée en fait.. Quoique… Peut être un peu…

Je termine de me déshabiller, me retrouvant nue devant elle. Je suis un peu gener. Je n’ai pas l’habitude. Mais je ne rougis pas plus que ca quand même. Et je me remet à réfléchir aux zones sensibles de mon corps. Je ne sais pas trop quoi répondre… Je fini par ouvrir les ailes et murmure

Je doit avouer que… Je ne sais pas trop quoi répondre… Je n’y ai jamais réfléchis…  Je sais que j’ai les ailes sensibles… Je n’aime pas trop qu’on me les touches en general… Je crois… Que j’ai la poitrine sensible aussi… Quand les vetements frottent ou… Quand je me nettoie j’en ai l’impression.   Mais pour le reste… Je ne sais pas… On ne m’a jamais touchée et… C’est la première fois qu’on me demande ca...
Revenir en haut Aller en bas
Lumina


avatar


Identité
Maitre/Hybride de: Azzan at-Aswala
Où me trouver ?:
DC(s):

MessageSujet: Re: Apprentissage (PV : Roze, Lumina et Azzan - Event)   Mer 15 Nov - 11:56

Lumina l'observa sans cacher sa satisfaction lorsqu'elle se dévoile entièrement à elle, ceux qui connaissent l'immortelle se demanderont d'où vient cette soudaine attirance et surtout cette satisfaction, elle qui d'ordinaire n'éprouve que les sentiments de son maître. La réponse est dans la mission qui lui a été confiée, elle devait l'habituer à certaine chose et c'est pour cela qu'elle exagère son regard, ses réactions. Peut à peut, avec le temps, Lumina en montrera de moins en moins jusqu'à ce qu'elle soit capable de deviner et même ressentir ce qu'elle peut penser à un moment ou un autre.

Le trésor des Aswala l'écouta donc expliquer où se trouvaient ses endroits plus sensibles que les autres. Cependant, à peine avait-elle commencé que la belle Lumina fronça immédiatement les sourcils, visiblement quelque chose l'avait contrarié et elle ne le cachait pas. Pourtant, malgré l'erreur elle nota qu'elle ne semblait pas particulièrement gêné par son corps, mais au vue qu'elle ne connaissait rien à toutes ces pratiques, cela demeurait pas si étonnant. La petite montra des poins bien connus, mais oublie probablement l'un des plus sensibles et encore d'autre endroit. Elle hocha lorsque celle-ci aura terminé et s'approcha doucement. Sa démarche lente et son regard contrarié suffire à faire baisser les yeux de l'esclave. Cette attitude elle la reconnaissait, la petite a remarqué qu'elle avait dû faire une erreur et à présent se sent honteuse. Lumina s'arrêta à un tout petit mètre de l'esclave. D'une voix lourde de reproche elle s'adressa à la petite :

- Je ne me rappelle pas t'avoir demandé de m'expliquer où tu es sensibles et relève la tête. Tes yeux doivent me regarder dans les yeux.

Ses yeux remontèrent immédiatement, Lumina sans prévenir attrapa le sein droit de l'esclave, malaxa lentement pour la faire frémir :

- Tu vois, c'est très sensible et notre maître voudra s'amuser quelques fois avec ton corps, te faire gémir.

Finalement, elle pinça légèrement la petite pointe de chair au bout de sa poitrine. Le tout dura quelques instants avant qu'elle ne relâche, là dès cet instant elle l'observa afin de savoir comment elle réagit à ce genre de moment. Lumina remarqua à ce moment-là que la petite avait reculé légèrement, son regard devint plus dure :

- Revient à t'as place ! Tu ne recules jamais, je revois ça et je te corrige.

Elle ne prit pas longtemps pour avancer à nouveau, bien que son regard témoigne d'une légère curiosité naissante et d'une crainte. Lumina la contempla, l'examinant comme à chaque de son regard expérimenté. Elle s'arrêta lorsque son regard porta en direction de son bas ventre et commença à sourire :

- Écarte légèrement les jambes, c'est important, tu n'es pas un soldat au garde à vous, mais une esclave en position d'attente.

Rozenn ne se fit pas prier et écarta les jambes. L'immortelle ne manqua pas de remarquer que sa tête avait à nouveau penché sur un côté, chose qu'elle semblait faire à chaque fois qu'elle se posait des questions sur les raisons d'un ordre visiblement. Mais elle ne manqua pas non plus de remarquer cette étincelle dans son regard, signe d'une curiosité que Lumina pouvait pleinement comprendre. Sans rien ajouter, la main de Lumina s'en alla directement sur la cuisse droite. Ainsi, elle appliqua plusieurs caresses prononcés tout en se dirigeant lentement vers l'intimité de la belle esclave. La main glissait d'abord vers l'intérieur de la cuisse puis elle remonta. Du bout du doigt elle effleura la belle fente du Papillon. Finalement, la main glissa entièrement sur l'intimité de la nouvelle, appliquant cette fois à nouveau un caresse appuyé tendit que son autre main se plaqua dans son dos afin de l'empêcher de reculer. Si cette petite ne s'était jamais particulièrement touché, il était évident qu'elle allait adorer ce contact audacieux.
Revenir en haut Aller en bas
Rozenn


avatar


Identité
Maitre/Hybride de: Azzan
Où me trouver ?:
DC(s): Angellya

MessageSujet: Re: Apprentissage (PV : Roze, Lumina et Azzan - Event)   Lun 20 Nov - 13:55

Elle se relève et s’approche de moi. Mais je sent… Je voie aussi et surtout qu’elle est contrariée. J’ai encore dû faire une bourde même si je ne vois pas quoi ni comment. Elle s'arrête très proche de moi et j’entend dans sa voie que quelque chose ne va pas

- Je ne me rappelle pas t'avoir demandé de m'expliquer où tu es sensibles et relève la tête. Tes yeux doivent me regarder dans les yeux.

Je redresse la tête aussitôt et sans discuter, croisant son regard, ce qui m'arracha un frisson d'appréhension. Mais cette fois je ne détourne pas le regard. Je ne sais pas vraiment à quoi m’attendre pour la suite. En tout cas surement pas à ce qu’elle fait. M’attrapant un seins elle le presse et le malaxe. Bien contre moi, cela m’arrache un gémissement. Je ne m’y attendais pas et je rougis légèrement alors qu’elle m'explique que notre Maître voudra y toucher, jouer avec mon corps et me faire gemir. Elle fini par pincer légèrement et cela m’arrache un sursaut de surprise. Je rougis un peu plus et sans même m’en rendre compte je recule d’un demis pas.

Et si moi je ne m’en rend pas compte ayant agis sans réfléchir, ce n’est pas le cas de Lumina qui aussitôt me le fait remarquer. En sursautant et une lueur de peur dans les yeux, je reprend aussitôt ma place. Malgré tout, je reste curieuse de connaitre la suite. Et surtout d’apprendre. Je reste parfaitement immobil cette fois alors qu’elle me regarde, m’observe. Me juge peut être. Je ne sais pas. Et sans que je sache pourquoi justement, elle se met à sourire légèrement.

- Écarte légèrement les jambes, c'est important, tu n'es pas un soldat au garde à vous, mais une esclave en position d'attente.

Je penche la tête sur le côté, une lueur de curiosité dans les yeux. Mais j'obéis sans discuter et aussitôt, écartant légèrement les pieds. Je me demande ce qu’elle va faire. Et je ne tarde pas à avoir une réponse. Je suis surprise et me fige sur place. Même mes ailes s'arrêtent de battre dans mon dos. C’est à peine si j’ose respirer alors qu’elle caresse mes cuisses. Je me mord la lèvre et le rouge me monte aux joues. Un mélange de plaisir, de surprise et de gêne m'envahit alors qu’elle progresse. Et je lutte, les muscles crispés pour ne pas reculer et rester à ma place. Et même si je le voudrais, je ne pourrait plus, Lumina venant me ceinturer et m'empêchant de reculer. Je tente, sans m’en rendre compte, d’échapper à tout cela d’une autre façon et je ferme les yeux, n’osant pas croiser son regard.

Dans mon dos, mes ailes se remettent a battre. Mais ce n’est plus quelque chose de régulier. Elles sont plus rapide et c’est plus… hiératique. Je ne comprend pas vraiment ce qui se passe alors que mon corps lui semble en vouloir plus. La caresse n’est pas très prononcé mais dans mon ventre je ressens comme une envie de plus. Et beaucoup de curiosité aussi. Je fini par rouvrir les yeux et la regarder. Je ne sais pas trop quoi demander… Quel question posser. Je fini par murmurer

Pourquoi… tu fais ca? C’est étrange… Les sensations… Comme si je ne voulais pas que tu arrêtes… J’ai un peu de mal… A tout comprendre… Et je suppose que… Ca sera pareil avec notre Maître? Il va vouloir me toucher de la même façon non?

Elle me regarde. Et me répond. Je l’écoute et rougis légèrement. J’ai un peu de mal a y croire mais si elle me le dit, sûrement a t elle raison… Et je suis curieuse de savoir et de le découvrir par moi même. Mais je pense que ca ne sera surement pas avant qu’elle ne m’en juge capable.
Revenir en haut Aller en bas
Lumina


avatar


Identité
Maitre/Hybride de: Azzan at-Aswala
Où me trouver ?:
DC(s):

MessageSujet: Re: Apprentissage (PV : Roze, Lumina et Azzan - Event)   Sam 25 Nov - 10:55

La belle petite semblait prendre son pied, sans surprise celle-ci semblait un peu perdu devant les réactions que son corps produisait et cela amusa quelque peu Lumina. Il n'en fallu pas plus pour délier la langue de la petite qui chercha rapidement des réponses à tout cela, sa phrase toujours aussi désordonné témoignait de sa grande incompréhension. Cependant, sa question concernant le maître la fit réfléchir quelques instants, il était vrai qu'avec son maître cela risquait d'être bien différent encore, pour Lumina chaque caresse de son maître était toujours exquis et c'est donc cela qu'elle transmit à la jeune esclave :

- Eh bien tu sais, c'est ce genre de choses qui t'attende, enfin pas uniquement, mais cela en fait partie et tu te devras de te maîtriser à ce genre de moment. Pour ce qui est de t'as question concernant notre Maître, eh bien oui et non, en fait ça sera probablement encore meilleur, en tout cas c'est ainsi pour moi. Maintenant reste sur place et ne recule pas.

Dit elle alors qu'elle n'arrêta pas ses caresses délicates sur l'intimité rapidement dégoulinante et sans surprise elle pouvait voir sur le visage du papillon un certain plaisir. Avec un sourire marqué d'une certaine joie, il était évident que l'Immortelle prenait un certain plaisir à faire cela. Finalement, elle retira ses mains, celle dans le dos de Rozeen et celle qui s'amusait à lui apprendre ce qu'est le plaisir. Elle se plaça bien en face d'elle, plus grande qu'elle, elle la regardait un peu de haut, surtout de si près, la différence était plus marquante :

- J'imagine que tu n'as jamais embrassé quelqu'un ?

Sans grande surprise elle lui répondit que non, elle n'avait jamais fait cela et sans attendre elle s'approcha pour lui saisir le visage au niveau des joues. Ses mains étaient d'une grande douceur, lorsqu'elle était passée sur son intimité Rozeen était bien trop obnubilé par le plaisir pour le remarquer, mais à présent, il était facile de remarquer que sa peau n'avait rien de normal. Sa douceur n'était pas ordinaire, sa texture non plus, plus lice, empreinte d'une chaleur changeante, Lumina ne semblait pas particulièrement dérangé par la température de la pièce, ni même affecté, ses mains étant plutôt fraîche et agréable. Une fois entre ses mains, elle s'approcha du visage de la petite et déposa ses lèvres sur celle de la jeune esclave. Puis elle recula:

- Ceci est un baisé et à présent je vais t'embrasser, il te faudra légèrement ouvrir la bouche, ensuite tu feras comme moi, tu m'imiteras et ne recule pas lorsque tu sentiras ma langue rentrer.

Avant qu'elle ne puisse correctement saisir la fin de sa phrase elle s'approcha à nouveau et l'embrassa tendrement, doucement, comme si elle voulait lui laisser le temps de reproduire ses gestes. Elle commença par embrasser ses lèvres, puis chercha à se faufiler doucement, cherchant sa langue, l'apprivoisant, lui donnant le rythme, la manière, ses caresses sur ses joues du bout du pouce cherchèrent à la calmer tout du long. Elle continua ainsi jusqu'à ce que la belle petite comprenne le geste et finalement reculera pour la laisser respirer, comprendre, reprendre ses esprits avant de retourner à la charge, l'embrassant à nouveau tendrement cherchant à voir ses progrès et après à nouveau quelques instants reculera à nouveau. Ses yeux se rouvrant pour la regarder droit dans les yeux :

- C'est ce qu'on appelle embrasser quelqu'un et ce geste devra être réservé à notre maître, je me permets de le faire uniquement pour t'apprendre. A présent, on va mettre la barre un peu plus haute, viens t'asseoir avec moi par terre, dos à moi merci.

Lumina s'assit attendant que celle-ci suive le mouvement, chose qui arrivera assez promptement, elle la fit se déplacer entre ses cuisses et l'enlaça par derrière. La ramenant bien contre elle et sa poitrine, elle vint l'embrasser dans le cou tendit qu'une de ses mains se saisit du sein droit de la petite. Puis cela ne resta guère aussi simple, Lumina malaxa se sein presque douloureusement, aux frontières de la douleur alors que son autre main encore libre glissa sur le ventre de la petite se dirigeant indéniablement vers un endroit qui semblait apprécier les caresses. Finalement, sa main arriva sur la belle fente toujours encore si humide et sans attendre elle commença des caresses bien plus audacieuses. Le majeur glissant entre les lèvres, mais resta superficiel, étant là uniquement pour lui écarter les lèvres afin qu'elle sente ce que cela fait tout en continuant ses caresses sur toute la longueur de l'intimité :

- Tu aimes ça n'est-ce pas ?

Lumina s'en amusa, voulant la rendre ivre de plaisir, mais ne pas pour autant lui accorder l'orgasme tant voulu. Elle gardait cela pour son maître, seul lui avait se droit, Lumina ne faisait que lui montrer ce que cela faisait de ressentir le plaisir, mais surtout, elle voulait savoir comment elle réagissait à cela.
Revenir en haut Aller en bas
Rozenn


avatar


Identité
Maitre/Hybride de: Azzan
Où me trouver ?:
DC(s): Angellya

MessageSujet: Re: Apprentissage (PV : Roze, Lumina et Azzan - Event)   Dim 17 Déc - 19:07

Elle m’explique que tout cela, ce sont ses choses et ses gestes dont je doit m’attendre venant de notre Maître. J'acquiesce timidement, rougissant à la simple idée que se soit encore mieux avec le Maître. J’ai même un peu de mal à le concevoir la comme ca tout de suite. Mais… Elle a surement raison… si elle le dit… Elle me demande de ne pas bouger et j'acquiesce timidement. Elle fini par arrêter et me relâche. Un frisson me secoue alors qu’elle vient se mettre devant moi. Je lève les yeux pour la regarder, n’ayant pas oublier que je ne doit pas les baisser. Mais… Sa question me perturbe. EMbrasser quelqu’un? Non jamais… Et c’est ce que je lui dit.

Je la voie alors s’approcher de moi. Sans savoir pourquoi, je me retiens pour ne pas reculer. Ses mains sur mes joues ne sont ni chaude ni froide. Étrangement douce. Elle se penche sur moi et je sent ses lèvres sur les miennes. Je rougis violemment et la regarde sans comprendre. Je l'écoute m’expliquer. J’ai du mal a tout assimiler et tout comprendre. Elle ne m’en laisse pas le temps, revenant m’embrasser. Le temps que je réalise, je sent sa langue sur mes lèvres. Sans réfléchir je la laisse faire et la laisse passer. Je suis attentive à ce qu’elle fait malgré la gêne. Et timidement je tente de reproduire cela mais je reste très maladroite… Je crois. Elle fini par me laisser respirer une seconde avant de revenir et recommencer. A nouveau, je tente de lui rendre, mais je suis maladroite encore une fois.  Puis elle m’explique que  tout ceci et réserver au Maître… Et elle parce qu’elle m’apprend. J'acquiesce en silence. Je ne me vois pas faire cela avec un autre que le Maître…

Elle me demande de venir m’assoir avec elle. J’hésite un peu, me demandant ce qu’elle veut faire. Mais j'obéis. Elle me guide et je me retrouve assise entre ses jambe, mon dos contre sa poitrine. Elle m’enlace et me sert contre elle. Sa main se porte a mon sein et elle le sert. Un couinement m’échappe. PResque douloureux, je m'agite contre elle. Mais je n’ose pas et n’ai pas le temps de protester, son autre main effleurant mon ventre et descendant entre mes cuisses. Je sent ses doigts s’insinuer entre mes lèvres. Je rougis et me tortille un peu, ne pouvant pas m’en empêcher.  Je frisonne et soupire légèrement. Les yeux fermer, je me rend bien compte qu’elle est plus forte que moi. Mais je ne peux pas m'empêcher de m'agiter un peu.

- Tu aimes ça n'est-ce pas ?

Je tourne et lève la tête pour la regarder. Je ne sais pas quoi répondre. Et sans en etre vraiment sur, il me semble que mon corps parle pour moi. Sans m’en rendre compte, je me cambre légèrement vers elle, alors qu’entre mes jambe, a nouveau je suis humide. Peut être même plus que la fois d’avant. Et je fini par murmurer dans un souffle

Oui Lumina…

Elle semble… satisfaite… Je sais pas trop… Je suis un peu perturbée par ses caresses. Je frissonne de plus belle alors qu’elle répond, sans pour autant arrêter ce qu’elle est en train de faire. Encore une fois, elle m’explique que tout cela, comme pour le baisé, c’est reservé au Maître. J'acquiesce en silence. Comme pour le baiser, je ne me voie pas… Enfin… Ca ne me viendrait pas à l’idée quoi… A nouveau je me tortille un peu. Je frisonne et gémis faiblement sous les caresses qui font monter la pressions dans mon ventre. Jusqu’au moment ou elle m’explique que même moi je n’ai pas le droit de me toucher. A nouveau je la regarde. Je reste silencieuse un moment, me contentant de la regarder, essayant d’assimiler tout cela malgré mon cerveau qui n’est pas vraiment très fonctionelle. Et je fini par murmurer à nouveau entre deux soupires

D’accord Lumina…
Revenir en haut Aller en bas
Lumina


avatar


Identité
Maitre/Hybride de: Azzan at-Aswala
Où me trouver ?:
DC(s):

MessageSujet: Re: Apprentissage (PV : Roze, Lumina et Azzan - Event)   Dim 31 Déc - 10:17

L'immortelle nota rapidement qu'elle était du genre très passive et d'une grande timidité. Elle se rappela sa première fois, sa vraie première fois et cela lui arracha un sourire tendit que son esprit se perdait dans se souvenir. Son premier maître, le capitaine Maelstrom l'avait jamais laissé dans les mains d'une autre pour lui apprendre quoi que ce soit, il ne supportait pas l'idée qu'on puisse toucher à son trésor. Alors, elle avait tout appris avec lui, mais chez elle, le plaisir l'avait rendu si ivre de désir qu'elle en redemandait. Alors qu'elle subissait les caresses de son maître dans cette même position, elle s'était retournée et avait complètement chevauché son maître. Cependant, cette action lui avait valu une douloureuse punition en retour. D'une certaine façon, elle aurait bien aimé une telle rébellion chez Rozenn, elle aurait ainsi eu une excuse pour la punir et lui apprendre comment réagir lorsqu'on commet une faute. Elle revint à la réalité, réalisant qu'elle n'avait nullement arrêté ses caresses et que la petite était plus très loin du grand final. Lumina effleura sa perle et retira ses mains. Elle voulue faire naître la frustration chez elle, qu'elle ressente cela et ainsi voir sa réaction.

Si jamais la petite osa protester oralement, elle lui couperait la parole en la giflant aussi sec. Si elle nota un geste du papillon cherchant à se satisfaire d'une façon ou d'une autre, elle la giflerait. Un soupire, grognement ou quoi que ce soit du genre lui faudrait le même traitement. Cependant, la gifle dans tous les cas ne sera pas très forte et sera utilisé comme une action symbolique.

Qu'elle commet une faute ou non, Lumina finira par se relever, délaissant la petite pour se retrouver devant elle debout. Les mains repliés et posé au niveau de la taille. Elle la fixa un instant cherchant à voir dans son regard et dans sa gestuelle un signe qui trahirait une envie, un désir, n'importe quoi. Mais finira par l'ignorer et en la regardant elle remarquera qu'elle n'a pas bougé d'un pouce. Sur le coup elle froncera immédiatement les sourcils, sur son visage on remarquera de suite qu'une chose lui a déplus. Elle leva un doigt vers le plafond comme pour attirer son attention avant de prendre la parole d'une voix ferme sur un ton de critique :

- Je pensais que tu avais compris la position qu'il te faut prendre dès le moment ou on te délaisse !

Si parmi la panoplie de capacité particulière de Lumina se trouvait celle de lancer la foudre avec les yeux, il aurait été certain que ça serait partie pour s'abattre sur la pauvre Rozenn. Celle-ci aura besoin de plusieurs secondes pour réagir comme il faut et se mettre à genou. Cependant, Lumina remarquera très rapidement son manque d'assurance dans ce geste, elle ne semblait pas du tout certaine d'avoir prise la bonne position. L'immortelle sans une once de pitié vain lui tirer l'oreille à l'aide de deux doigts, puis en rajouta une couche :

- Je t'avais dit que je ne veux pas voir ce regard-là, je veux de l'assurance, tes yeux ne doivent pas trahir ton hésitation... Jamais tu m'as bien comprise cette fois ?

Le ton était dur, la belle Lumina ne mâchait pas ses mots et décida d'user d'un petit plus psychologique, prenant exemple sur son maître actuel :

- Si tu es incapable de retenir ce que je te dis, je vais être obligé d'en parler à notre maître et lui stipuler que tu es incompétente. Tu sais ce que ça veut dire ? Ça veut dire qu'il aura deux choix, te délaisser, voir te revendre... Ou te garder mais ne jamais s'occuper de toi. C'est ça que tu veux ?

Là elle avait été un peu dur avec elle, mais elle avait remarqué que ses connaissances étaient des plus limités, il lui faudra beaucoup de temps pour tout lui apprendre et savait que ça lui retomberait en partie dessus si elle faisait des erreurs. Il fallait le dire, Lumina en avait un peu assez d'être puni pour les fautes des autres et ne voulait pas ajouter une erreur à ce magnifique tableau qu'elle partageait avec son bon maître. L'immortelle libéra l'oreille de sa tension et se replanta bien droite en face d'elle. Cela ne plaisait pas à Lumina de la tourmenter, elle voyait à présent le mauvais côté de s'occuper de quelqu'un, mais elle ne voulait pas que ce qu'elle avait été obligée à lui faire ne servent à rien. Alors, elle décida de rebondir immédiatement dessus pour profiter de sa lancé et pousser Rozenn à se surpasser. Elle lui pointa la porte et prit la parole :

- Maintenant tu vas te rhabiller et sortir. Tu attendras ensuite devant la porte pendant cinq minutes, cinq minutes pendant la-quelles tu ne diras pas un seul mot et restera sagement en position d'attente. Puis tu rentreras pour aller retrouver ton maître après qu'il t'est fait chercher. Je jouerai le rôle du maître et donc tu vas essayer de bien te comporter. Tu as bien tout compris ? Si c'est bon alors file.

Elle était restée les mains aux niveaux de la taille à la regarder, ses yeux ne lançaient plus d'éclair, mais était demeuré dur et sévère. Lorsqu'elle aura fini de répondre à ces éventuelles questions et qu'elle sera sortie, Lumina se sera rhabillé et attendra sur la terrasse l'arrivée de l'esclave.
Revenir en haut Aller en bas
Rozenn


avatar


Identité
Maitre/Hybride de: Azzan
Où me trouver ?:
DC(s): Angellya

MessageSujet: Re: Apprentissage (PV : Roze, Lumina et Azzan - Event)   Mer 17 Jan - 22:11

Elle continue de me toucher. J’ai de plus en plus de mal à me concentré. J’ai l’impression de chauffer de l'intérieur. Je voudrais qu’elle arrête, mais je n’en ai pas envie en même temps. Je sers les dents et je reste silencieuse et immobile hormis des tremblements. Mais elle fini par arrêter. Sans même m’en rendre compte, un gémissement de protestation m’échappe. Aussitôt coupée par une giffle. Je n’ai pas vraiment mal, mais je me fige sur place et ferme les yeux. J’ai retenue que je n’avais pas le droit de me toucher. Alors je prend une lente et profonde inspiration, sans bouger de la ou je suis pour ne pas essayer de me toucher.  Lumina se relève et je ne bouge pas, toujours concentré sur ma respiration. A dire vrai, je devine, plutôt que je le voie, qu’elle se leve. Je fini par ouvrir les yeux, toujours un peu perdue. Je la vois froncer les sourcils et il me faut un petit temps pour comprendre se qu’elle dit, l’assimiler et me redresser pour me mettre a genoux. Mais je ne suis pas vraiment sur de moi. Elle semble le remarquer et elle me tire l’oreille. Un couinement de surprise m’échappe et j’en oublierait presque le reste. Je la regarde et acquiesce, un “Oui Lumina” s'échappant, presque un murmure. La suite me fait violemment tressaillir.

- Si tu es incapable de retenir ce que je te dis, je vais être obligé d'en parler à notre maître et lui stipuler que tu es incompétente. Tu sais ce que ça veut dire ? Ça veut dire qu'il aura deux choix, te délaisser, voir te revendre... Ou te garder mais ne jamais s'occuper de toi. C'est ça que tu veux ?

Dans mon dos, mes ailes palissent légèrement, signe que cette idée ne me plait pas… Que je n’ai pas envie que cela m’arrive. Je ne veux décevoir personne… Mes parents, le marchant, le Maître et Lumina… Je me mord l'intérieur de le joue et bat plusieurs fois des paupières pour retenir mes larmes. Je prend une inspiration et j’arrive plus ou moins a me reprendre. En tout cas mes ailes reprennent leur couleurs flamboyante habituelle. Et je suis décider a faire de mon mieux et à apprendre tout ce qu’elle me montrera. Après tout si je suis la avec elle, c’est pour cela aussi. Elle me pointe la porte et je l’écoute. Je frissonne, mon regard allant de la porte a Lumina, mais je fini par hocher la tête. J’ai bien compris. Sortir, attendre sans bouger. Et faire comme si elle était le Maître lorsque je rentrerait. Je lui répond “J’ai compris Lumina

Je me releve souplement, encore une fois sans utiliser mes mains. Je récupère mes affaires et je m’habille rapidement. Je lui jette un coup d’oeil, mais puisque rien ne vient, j’en conclue que l’on reste sur ce qu’elle a dit. Je me dirige vers la porte. Je la referme en silence derrière moi et dans le couloir je m'appuie contre le mur en face de la porte. Je reste droite et je met mes mains dans mon dos. Et pendant que j’attend, j'essaie de me rappeler tout ce qu’elle m’a dit. Les yeux fixé sur la porte au cas ou, j'énumère dans ma tête

Se tenir droite… Les jambes un peu écartées et les mains dans le dos…. Ou a genoux, les mains poser dessus… Regarder le ventre ou les pieds… Ne jamais baisser les yeux… Ne pas jouer avec mes doigts… Sa ca va être dur… Je me mord la lèvre et retient un soupire. Je ne doit pas hésiter et tant pis si je me fais réprimander ou punir… C’est comme ca que l'on apprend… Maman disait toujours que lorsqu'on tombe, il faut savoir se relever et continuer. Que les erreurs forment l’experience… M’enfin a l’époque j’était une petite fille libre et insouciante… Aujourd’hui je suis une esclave qui doit apprendre à servir correctement son Maître… Mais je suppose que ca peut s’appliquer aussi a ma situation actuel… Et puis je ne pense pas qu’elle voudrait me voir baiser les bras… Sans parler du marchand qui a été si gentil avec moi… Ne pas me comporter comme il faut… Le marché n’est pas fini… Il n’est même pas encore commencer… Je ne voudrait pas lui porter préjudice… Alors je doit faire de mon mieu et tant pis si je me trompe…

C’est donc d’un pas décidé que je reviens vers la porte. Les cinqs minutes ont du passer. Je frappe a la porte et j’attend qu’on me dise d'entrer. Je pousse la porte et la referme en silence. Je la cherche du regard et l'aperçoit sur la terrasse. Je m’y dirige, d’un pas décidé, sans hésiter, mais pas non plus comme un bourrin. Arriver à quelque mètres d’elle j’hésite une seconde. M'arrêter la? Ou m’approcher plus? Je ne sais pas. Je choisi d’avancer encore d’un pas ou deux. Je me met de côté pour entrer dans son champ de vision. Maintenant… Je reste debout ou je me met a genoux? Vu qu’elle m’a réprimander il n’y a pas une demi-heure… Ou une heure…. Je sais pas…  en me disant que quand on me délaisse je doit prendre une position d'attente… Je choisi de rester debout. Mais pas au garde a vous. Comme elle a dit, je met mes mains dans mon dos. J'écarte légèrement les pieds et je fixe un point a hauteur de son ventre. Je ne sais pas trop si je peux la regarder dans les yeux. Elle a dit qu’avec le Maître on pouvait lorsqu’il s’adresser à nous… Mais la… Elle ne s’adresse pas encore a moi… Dans le doute, je préfère garder les yeux légèrement baisser. Dans mon dos, mes ailes s’ouvrent, comme pour profiter de la lumière. Geste instinctif, je ne m’en rend même pas compte. Je reste silencieuse et j’attend. Je n’ose pas prendre la parole. Et puis de toute façon je ne saurai pas quoi dire. Je tiens mes mains l’une dans l’autre derrière moi. J’arrive a ne pas jouer avec mes doigts. Je suis un peu nerveuse. Mais j’arrive a me contenir. Parce qu’elle a dit que je ne devait pas montrer mes hésitations, je m’efforce de m’y tenir. Et pour le moment j’y arrive… Je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Lumina


avatar


Identité
Maitre/Hybride de: Azzan at-Aswala
Où me trouver ?:
DC(s):

MessageSujet: Re: Apprentissage (PV : Roze, Lumina et Azzan - Event)   Sam 20 Jan - 8:11

Lumina patientait à la terrasse, attendant l'arrivée du papillon, celle-ci ne saurait tarder et Lumina avait hâte de voir si elle avait retenu ce qu'elle lui avait expliqué. Elle était déjà persuadée qu'elle ferait de grands efforts, elle n'avait pas manqué de voir la peur d'être rejeté dans ses yeux et s'était efforcé de bien mettre le doigt dessus.

Puis elle entendit frapper à la porte, geste pas obligatoire, mais rien d'étonnant à ce qu'elle le fasse, elle ne releva point et se contenta de la faire entrer en lui stipulant depuis la terrasse :

- Entre !

Malgré la distance, elle n'avait pas forcé sur sa voix, elle était demeurée claire et mesurée. Elle l'entendit rentrer, Lumina s'efforça à mettre ses sens en éveil afin de savoir tout ce qu'elle faisait sans même avoir à la regarder. Grâce aux bruits de ses pas, l'immortelle devine son hésitation qui ne dura pourtant qu'un instant, un bref instant où elle dût se demander si la distance allait ou non. Elle prit la bonne décision d'après Lumina, jamais être loin, toujours proche sans être envahissante. Une esclave personnelle se doit de chercher la proximité, le contact elle le devait aussi, mais Lumina jugea qu'elle n'était pas prête à savoir quand toucher et quand se retenir. Elle fit le choix de se placer sur le côté, ainsi elle se trouvait dans son champ de vision, cela fut d'après Lumina sa première erreur et sans attendre une seconde vint au pas de charge. Après quelques instants elle était demeurée debout, elle avait opté pour cette position, bien qu'elle avait retenu le placement des mains et du reste. Elle avait oublié les circonstances qui permettaient d'après Lumina à une esclave de demeurer debout et non à genou. La méduse ferma brièvement les yeux, se demandant si elle se montrait trop dur avec elle ou non. Mais les souvenirs de son enfance lui revinrent, combien de fois elle avait été attachée et battu pour avoir simplement pas assez écarté les jambes dans la position d'attente debout. Elle ne parlait pas du nombre de fois qu'elle avait été séquestrée, obligé d'attendre à genou avec une lourde pierre sur les genoux pour apprendre à que c'était cela la position à prendre en priorité. Elle se souvient même de la fois ou il lui avait cassé les jambes pour avoir cherché un verre d'eau alors qu'il lui avait ordonné de pas bouger et que cela remontait à huit heures.

Lumina rouvrit les yeux au bout de quelques minutes, elle soupira légèrement, effectivement, elle ne lui en demandait pas du tout de trop, elle avait bien apprit elle dès le départ à faire tout cela. Dans ce cas elle ne permettrait pas moins à une autre esclave personnelle de son maître Azzan. Elle ne tolérerait pas le moindre faille, aussi petite soit-elle. L'immortelle se tourna légèrement vers Rozenn, rien qu'à son regard on voyait que quelque chose n'allait pas, elle décida d'essayer quelque chose et prit la parole :

- Tu sais Roz... Lorsque j'étais à t'as place, que j'apprenais ces choses-là avec mon premier maître, j'ai souvent été puni. Je n'étais jamais parfaite, la différence c'est que mon maître n'était pas aussi patient que moi, ou même Azzan notre maître. Pour ce que tu as fait, rien qu'en deux minutes, j'aurais été puni de deux façon différentes, une pour chaque erreur comme je vais le faire avec toi. La seule différence c'est que mes punitions te serons bien plus supportables que les miennes. Mais je veux aussi que tu comprennes pourquoi je suis si exigeante avec toi.

L'immortelle soupira, mais au contraire pas comme d'habitude, s'était pour elle qu'elle faisait ça, pour se calmer et se préparer psychologiquement à révéler des choses sur son passé. Elle savait qu'elle devait faire très attention à ce qu'elle dira, son maître lui ayant interdit de révéler ses origines:

- Pour avoir choisi la position debout et non celle à genoux on m'a un jour attaché. Il m'avait ordonné de me déshabiller intégralement pour ensuite m'attacher, j'avais les bras et les jambes écartés. J'étais toujours encore debout à ce moment-là, puis il commença la punition, armée d'un bout de bambou fin et long, il commença à frapper mes jambes. Il a frappé si longtemps et tellement de fois que la douleur devint si vive que mes jambes me tenaient plus.

Lumina baissa un instant les yeux, on voyait à son regard les souvenirs d'époque qui devaient défiler devant ses yeux. Elle garda pourtant une voix assurée et même légèrement forte :

- Lorsqu'il me détacha après ça, j'étais incapable de marcher, ni même de tenir debout et là il me rebattit car il m'ordonna de reprendre la position debout d'attente. Pour le reste de la journée j'étais demeurée au sol, à ramper pour me déplacer.

Elle releva les yeux pour la fixer droit dans les yeux et continuer ensuite :

- Puis la seconde erreur, celle-ci est moins grave, mais une erreur reste une erreur après-tout, donc je vais te la dire. Lorsque tu rejoins le maître, tu ne cherches pas à entrer dans son champ de vision, tu te places derrière lui, la distance que tu as choisie est la bonne et puis tu attends. Tu peux éventuellement te permettre de t'annoncer. Tu te contentes alors de dire ces mots « Bonjour mon maître » si tu le voix pour la première fois de la journée et sinon tu remplaces le bonjour par « Je suis là » voilà tout. Puis tu attendras le temps qu'il faut qu'il prenne la parole ou qu'il se tourne. Mais tu ne le suis pas tant qu'il ne t'en donne pas l'ordre.

Lumina lui épargna le récits de la seconde punition, puis elle remontra la porte à Rozenn avec un léger sourire :

- Recommence, mais si tu fais deux fois la même erreur, qu'importe le temps qui les séparent, je te punirais durement et tu pourras t'en vouloir de m'obliger à te faire cela.

L'immortelle n'était pas en colère, elle était sereine et sourit même légèrement à l'esclave pour lui montrer qu'elle comprenait que l'on puisse faire des erreurs, mais elle devait aussi apprendre de ses erreurs.
Revenir en haut Aller en bas
Rozenn


avatar


Identité
Maitre/Hybride de: Azzan
Où me trouver ?:
DC(s): Angellya

MessageSujet: Re: Apprentissage (PV : Roze, Lumina et Azzan - Event)   Lun 5 Fév - 10:29

En silence, je l’écoute. Elle m’explique et me raconte un petit, tout petit morceau de sa vie… Avant. Les yeux baisé, je regarde le sol alors qu’elle m’explique qu’elle même a fait des erreurs au début et a été punis pour cela et, d’après elle, de façon bien pire que se qui pourrait m’arriver ici avec elle ou avec le Maître. Elle m’explique ensuite mes erreurs une a une. Elle m’explique aussi qu’elle a fait les même fautes que moi et la punition qui en avait découler. Je tressaille en l’écoutant et je palis de façon assez prononcer. Je n’arrive même pas a imaginer… Je ne comprend pas comment on peu faire ca. Il faut apprendre, et parfois on est puni, ca je le sais bien. Mais la… Je pince les lèvres et reste silencieuse. Je n’ai clairement pas l’envie de subir cela. Heureusement qu’elle m’a assurer que mes punitions a moi serait plus supportable.

Elle m’explique et je comprend mes erreurs. Je n’aurai pas dû rester debout. Et je n’aurai pas dû me mettre sur le côté. J’aurai dû m'agenouiller par terre et rester derrière elle. Je ne dois pas m’imposer. Ce n’est pas mon rôle. Du moins c’est ce que j’en déduit et je ne pense pas avoir tort… Je crois… Elle m’enjoint ensuite a recommencer. J'acquiesce faiblement, encore un peu chamboulé par ce qu’elle vient de me raconter. Je ne vois pas vraiment son sourire et je retourne à la porte. Je ferme les yeux et m'appuie contre le battant une fois dans le couloir. Je suis un peu nerveuse je doit bien l’avouer… Je prend une inspiration, légèrement tremblante. Et au bout d’une minute ou deux, lorsque je me sent un peu plus calme, je me redresse et reporte mon attention sur la porte.

A nouveau je frappe. Lorsque j’ai la permission d'entrer, j’ouvre la porte et la referme derrière moi. Dans mon dos, mes ailes s'agitent, signe que je suis nerveuse. Je m’approche de Lumina qui est toujours sur le balcon. Pied nue, je ne fait pas plus de bruit que ca. Cette fois, je ne me décale pas sur le côté. Je reste derrière elle. J’ai garder la même distance que la première fois. Pas trop prêt. Mais pas trop loin non plus. Et souplement je m’agenouille dans un mouvement fluide. Une habitude ca. Je pose mes mains à plat sur mes genoux,pour éviter de trembler de trop, et je fixe ses pieds. Encore une fois, je reste silencieuse. J'espère ne pas avoir fait de bêtises cette fois.

Elle se tourne et je relève les yeux, juste assez pour regarder son ventre et avoir son visage en périphérie de ma vision. Je constate qu’elle n’a pas l’air en colère. Je crois Donc… Je n’ai pas du me tromper. Ses doigts sur ma joue me font relever la tête pour la regarder pour de bon. Son sourire en fait apparaître un timide sur mes propres lèvres. Oui… Elle semble contente donc je n’ai pas du faire de bêtises. Tant mieux. Je reste silencieuse et j’attends la suite. Car je ne pense pas qu’elle va se contenter de ca. Surtout que j’ai du recommencer. Alors quand elle annonce la suite, même si ca ne me plait pas, je ne discute pas. L’eau n’est pas ma meilleur amie. Même si avec le temps j’ai appris a accepter de m’en approcher pour me laver, car c’est nécessaire, je n’ai pas avoir les ailes mouiller car je ne peut pas voler tant qu’elles n’ont pas séché.

Cela dit, je ne discute pas. Je me relève et part chercher l’emplacement de la baignoire. Lorsque je l’ai trouver, je reste devant et réfléchis un peu. Il faut la remplir d’eau chaude. Donc aller chercher l’eau. Et vu qu’on est dans un palais… Je retourne a la porte des appartements et l’ouvre, presque timidement pour le coup. Mais je me dit aussi que si je devait faire une bourde, Lumina m'arrêterai surement… A moins qu’elle me laisse faire la bêtise pour mieux me punir après… Mais je pense pas… Enfin je verrai bien…

Une servante passe dans le couloir et je l’appel doucement. Je lui réclame de l’eau chaude pour préparer le bain et, sans poser de question, elle acquiesce à ma demande. Il ne faut pas très longtemps pour que les seaux arrivent. Je laisse ceux qui les portent les vider dans la baignoire. Je me connais et je sait pertinemment que je n’aurai pas la force nécessaire pour faire cela. Pas correctement en tout cas. Lorsque c’est fait, je les remercie poliment et referme la porte derrière eux. Puis je reviens vers Lumina. Je m’agenouille pas trop loin, vu que je n’ai pas reçu d’ordre contraire, et j’attends qu’elle s’intéresse a moi pour lui signaler que le bain est prêt.


Revenir en haut Aller en bas
Lumina


avatar


Identité
Maitre/Hybride de: Azzan at-Aswala
Où me trouver ?:
DC(s):

MessageSujet: Re: Apprentissage (PV : Roze, Lumina et Azzan - Event)   Mar 6 Fév - 16:15

Son petit récit semblait efficace, Lumina put lire l'effroi dans les yeux de la belle Rozenn. Celle-ci ne tarde pas à rejoindre la porte, elle semblait clairement encore secoué parce qu'elle venait d'entendre. Lumina devinait déjà ce qu'elle devait être en train de faire derrière la porte, reprendre son calme et sans surprise il lui fallut quelques minutes pour le faire. Ce n'est qu'après ces quelques minutes qu'elle refrappe à la porte.

Durant ce temps, Lumina n'avait pas changé de place, elle était restée sur le balcon à observer les jardins. Lorsqu'elle l'entend frapper à la porte, c'est comme la première fois qu'elle lui donne l'autorisation d'entrer :

- Entre !

Lentement, Lumina sent la petite s'approcher, l'immortelle était curieuse de voir si le stress lui ferait faire une nouvelle erreur, voir la même. Mais visiblement, ce ne fut pas cas, sa démarche était légère et elle s'arrêta à une distance acceptable comme la première fois. La vraie différence était dans la position, respectant ce qu'elle lui avait dit, elle ne chercha pas à s'imposer dans son champ de vision, ni à rester debout, non, elle se mit à genou bien sagement et attendit. Son approche était cette fois, parfaite, Lumina n'avait rien à redire. La méduse décida alors de se tourner après une minute, elle lui fit face, elle avait la tête baissée, la position était bien à première vue. D'ordinaire elle aurait voulu voir ses mains dans son dos, mais ses ailes étaient une bonne excuse et elle préféra alors ne rien dire. S'approchant doucement d'elle, sa main se porta à sa joue et délicatement elle lui fit relever les yeux vers elle. Elle n'opposa aucune résistance, tant mieux, un léger sourire apparu et la petite y répondit timidement en retour de la même façon. Cela amusa légèrement Lumina, peu à peu elle semblait de moins en moins nerveuse. Mais elle n'avait pas terminé, elle avait encore bien des choses à apprendre et savoir rentrer et attendre dans la chambre du Prince n'était qu'une toute petite chose sur une infinité de choses à apprendre :

- On en a pas fini, mais tu t'en doutais j'en suis certaine. Tu vas à présent préparer un bain, file, ne perd pas de temps.

Sans surprise, l'annonce d'un bain, c'est-à-dire de l'eau, ne semblait pas énormément l'enchanter et même lui faire peur. Rien de bien étonnant à cela, mais elle souligna sa maîtrise, le fait qu'elle est gardé le silence était le signe qu'elle commençait à mûrir. Elle s'en alla alors sans dire un mot, Lumina lui fera remarquer que répondre clairement à son maître était une chose souvent attendu, les rares fois où il n'était pas nécessaire de répondre à haute voix était facile à deviner. Elle la laissa chercher la salle de bain comme une grande et ensuite se diriger vers la porte d'entrée. C'était bien, elle choisissait d'elle-même et semblait attentive. Si elle avait fauté sur le choix d'aller à la porte, elle n'aurait pas eu besoin de se répéter pour qu'elle s'arrête. La jeune esclave attendit que les domestiques reviennent à l'intérieur de la chambre, gardant simplement une petite ouverture à la porte. Lorsque finalement les domestiques arrivèrent, elles remplirent le bain et repartir ensuite. Lumina remarqua leur étonnement, elles devaient certainement s'attendre à voir l'immortelle réagir, depuis son arrivée, elle n'avait plus laissé une seule domestique rentrer dans la chambre. Elle faisait tout, quant à eux, elles devaient simplement tout amener devant la porte. C'était la façon de faire de Lumina, elle était ainsi, elle habillait son maître, lui préparait la table, le bain, tout ce qui était possible d'être fait par ses soins, elle le faisait et leur regard douteux lui indiqua que le message était passé.

Lorsque le bain est prêt, elle revient à sa place attendre la suite et ce n'est qu'après une petite minute que Lumina se retourne. La méduse était déjà certaine que des erreurs avaient été faites, surtout au niveau de la préparation du bain qui était un peu particulière. Sans même se rendre devant la baignoire, elle lui posa la question :

- Tu as dû remarquer que les Domestiques semblaient étonnés que tu les laisses rentrer. C'est normal, normalement je ne les laisse plus pénétrer dans la chambre, je m'occupe moi-même de mettre l'eau, mais étant donné t'as force, ça sera la rare exception, pour le reste ne t'avise pas de laisser quelqu'un d'autre faire ton devoir.

Sa voix était douce, elle n'était pas en train de lui faire de remontrance, même son regard était visiblement chaleureux et avenant. Lumina parlait avec une certaine délicatesse, la douceur de celle-ci devenait telle une caresse un délice pour son homologue. Elle poursuivit ensuite, continuant de se montrer aussi douce qu'il était possible de l'être :

- Bien... J'imagine que tu as fait verser l'eau chaude, mais que tu t'es arrêté là ? Tu n'as mis aucune huile ?

Il y avait un fond de reproche dans les mots utilisés, mais le ton demeura aussi délicat. Lumina reposa ses mains sur sa taille tout en continuant :

- Sache que notre maître ne prend que des bains avec huiles essentielles, dépêche toi de faire quelque chose de bien, tu vas me faire prendre mon bain dès que cela sera fait.

L'immortelle venait de remplacer sa douceur par l'autorité, le tout avec une aisance mystérieuse venant d'une esclave. Jouer ce rôle lui était facile, pourtant, il n'y avait pas plus docile que Lumina. Sa façon de parler, son visage, le tout semblait même trahir un certain plaisir à ordonner des choses à une autre esclave, mais dans le fond il était difficile de savoir si c'était son expérience qui donnait cette impression ou si c'était réellement le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Rozenn


avatar


Identité
Maitre/Hybride de: Azzan
Où me trouver ?:
DC(s): Angellya

MessageSujet: Re: Apprentissage (PV : Roze, Lumina et Azzan - Event)   Jeu 1 Mar - 13:47

Je fait venir de l’eau et je laisse les serviteurs aller vider les seaux dans la baignoire. Ils en semblent surpris, mais ne discute pas et rapidement le bain ce remplis. Lorsque c’est fait, je reviens vers Lumina, qui ne tarde pas  à m’expliquer pourquoi. Et elle me met en garde, que pour le reste, je doit faire moi même les tâches qui me sont assignées. J'acquiesce doucement. Il ne me viendrait pas à l’idée de reléguer mes tâches à d’autres, sauf si, comme pour les seaux d’eau, je ne peux pas le faire. Mais je comprend aussi que les appartement du Maître, peut de personne y ont accès. J'acquiesce à nouveau. Oui j’ai compris. Sa voix reste douce alors qu’elle poursuit

- Bien... J'imagine que tu as fait verser l'eau chaude, mais que tu t'es arrêté là ? Tu n'as mis aucune huile ?

Je relève la tête et la regarde sans comprendre. Je me contente une fois encore d'acquiescer en me demandant si elle dit cela parce que j’ai fait une bêtise. Je ne tarde pas à avoir une réponse a mes question alors qu’elle me regarde, les mains sur les hanches. Instinctivement, je baisse la tête et me recroqueville légèrement sur moi même malgré son ton qui reste assez doux.

- Sache que notre maître ne prend que des bains avec huiles essentielles, dépêche toi de faire quelque chose de bien, tu vas me faire prendre mon bain dès que cela sera fait.

Sans discuter je me lève aussitôt pour obéir. Je retourne à côté de la baignoire et je remarque alors les flacons contre un mur. Délicatement, je les ouvre, identifiant certaine fragrance et en découvrant de nouveaux. Je ferme les yeux et réfléchis un moment avant de laisser tomber dans l’eau chaude quelques gouttes de différentes huiles pour finalement me retrouver avec une odeur approchant de celle que j’ai senti sur le balcon en provenance des jardins en dessous. Ce n’est pas parfait. Mais ça y ressemble beaucoup. Et peut être que quelqu’un avec moins d’odorat que moi ne remarquera pas les différences assez subtile… Je sais pas… Je verrai… Dans tous les cas cela sent bon quand même. Je reviens vers Lumina et lui indique que c’est prêt.

On revient dans la salle de bain. Elle attend à côté de la baignoire et après une seconde de réflexion, je commence à la déshabiller. Il me faut quelques secondes pour comprendre comment retirer les voiles, ne voulant pas les abimer mais lorsque c’est fait, je la déshabille et pose délicatement les vêtements dans un coin. Sans réfléchir je lui tend la main pour l’aider à prendre place dans la baignoire. Je m’agenouille à côté, ne sachant pas trop quoi faire ensuite. Je réfléchis un peu, les yeux perdue dans le vague avant de tourner la tête pour la regarder, finissant par lui avouer avec une hésitation Je… Ne sais pas ce qu’il faut faire… après… Pardon
Revenir en haut Aller en bas
Lumina


avatar


Identité
Maitre/Hybride de: Azzan at-Aswala
Où me trouver ?:
DC(s):

MessageSujet: Re: Apprentissage (PV : Roze, Lumina et Azzan - Event)   Ven 2 Mar - 10:38

Lumina observa les réactions de la petite hybride, comme toujours elle était très expressive, mais aussi très craintive, le moindre changement de ton et même une simple question tournée de façon un peu trouble suffisait à lui faire peur. Déjà elle commença à se recroqueviller sur elle-même comme une petite enfant, Lumina devrait faire attention avec elle, avec les années, Lumina en était arrivé à avoir un instinct protecteur envers les petites choses fragiles comme l'était Rozenn. Cela venait peut-être de son instinct maternel, elle qui n'avait jamais eu d'enfant, malgré les siècles. Elle avait certes élevé bien des jeunes, mais jamais ils n'avaient été réellement ses enfants. De ce fait, elle commença à éveiller cette petite manie. Lorsque finalement elle se dirigea vers la salle de bain pour rectifier le tire, elle soupira en posant sa main contre son visage. Lumina voyait déjà en temps normal les autres esclaves comme de moins que rien par rapport à elle et ne les trouvaient pas digne d'approcher son maître. Mais lorsqu'il s'agissait d'une de ses protégées, elle avait tendance à se montrer plus compatissante et faisait son maximum pour les rendre aptes à s'occuper du maître.

Cependant, Rozenn était un cas assez particulier, mélange de bonne volonté mais d'une extrême naïveté associée à un manque de confiance totale en ses capacités. Lorsque finalement elle revient vers elle, Lumina se décide de la suivre et se dirige vers la salle de bain. Une fois à côté de la baignoire l'immortelle demeure quelques instants sans rien dire, sans bouger, mais dans son esprit elle ne s'arrêtait de se demander comment elle devrait réagir si elle était incapable de deviner qu'elle devrait la déshabiller. Par chance, elle n'eut pas besoin de trouver une réponse et un fin soupire de soulagement lui échappa. Lumina nota l'absence de particularité dans sa façon de retirer ses vêtements, il faudra la pousser à se montrer bien plus sensuel, mais d'un autre côté, elle était vierge et n'avait jusqu'à pas si longtemps presque aucune idée de ce que représentait la sexualité. Elle fut cependant surprise de la voir tendre sa main pour l'aider à rentrer dans le bain et à cela elle hocha la tête vers l'hybride avec un sourire. Cela était autant une façon de la féliciter qu'une façon de lui faire remarquer qu'elle ne l'a fait qu'une fois depuis qu'elle est revenue des bains. En soit, cela lui donnait une idée du nombre de bonne ou mauvaise chose qu'elle avait faite et cela n'était pas glorieux.

Lumina crut un instant que celle-ci avait prit le plie, mais cela ne dura pas, alors qu'elle s'attendait à la voir au moins la rejoindre, elle la vit se mettre à genoux à côté de la baignoire. Là, Lumina soupira une nouvelle fois, une pensée envers son maître lui échappa, se disant qu'il avait réellement cette fois choisis une esclave à son physique et non pour sa jugeote. Lorsque finalement la jeune hybride reprit la parole, ce fut sans grande surprise qu'elle l'entendit s'excuser de ne pas savoir quoi faire ensuite. Dès ce moment-là, Lumina eut un regard un poil plus dur que d'ordinaire envers la jeune Rozenn, pire, son maître Azzan n'avait probablement jamais vue Lumina autant en colère et cela au grand drame de la petite nouvelle. L'immortelle demeura quelques temps sans rien dire ou faire de plus que la regarder durement.

Après un moment de silence, Lumina se décida à réagir et sa voix trahissait cette pointe de colère. Lumina avait passé tout ce temps à réfléchir, venait-elle de franchir une limite ou non. Peut-être que c'était elle qui en demandait de trop à une petite novice, possible, mais elle s'en fichait au fond. Pour elle qui choisissait constamment de se mettre en danger, d'essayer de surprendre son maître, de se montrer au mieux possible et cela qu'importe la situation. Alors quand de l'autre côté elle voyait une esclave fraîchement acheté incapable de prendre l'initiative de faire une proposition plutôt que de simplement se contenter de dire qu'elle ne sait pas quoi faire, là c'était de trop :

- Rentre dans cette baignoire et repose ton ventre contre le rebord. Je veux ensuite pas entendre le moindre son sortir de t'as bouche, rien du tout.

Sans surprise, sa voix donnant vie à cette petite chose fragile, celle-ci se releva et entra dans la baignoire pour se mettre en position et sans attendre une seconde de plus la première fessée tomba sur les fesses de Rozenn. La fessée claqua, cela était assez fort pour en laisser une légère trace rouge et elle ne s'arrêta pas là. La prochaine tomba presque de suite et alors qu'elle poursuivait cette correction elle commença à s'expliquer :

- Rozenn, ça ne va pas du tout, tu n'oses rien faire, si maintenant tu as autant peur avec moi, imagine ce que ça sera avec notre maître ? C'est pas possible d'en faire si peut et espérer s'en sortir ici. Alors tu as intérêt à te bouger les fesses et de la bonne façon ! Est-ce que c'est clair ?!

Alors qu'elle terminait de parler, elle ponctua la fin avec sa dernière fessée qui fit grimper ne nombre de claque à huit. Elle ne l'avait pas raté, s'était montré brutal, mais elle savait que son maître ne punissait pas physiquement, mais elle n'était pas son maître et elle était responsable d'elle actuellement. Lumina avait précisé que leur maître était différent et qu'il ne punissait pas physiquement, contrairement à bien des maîtres. Cependant, elle devait avancer avec elle et n'avait pas le temps de l'envoyer dans sa chambre pour pleurer. Dans le fond, elle n'était pas contente du tout d'avoir eu à faire cela et elle ne se gêna pas pour le faire comprendre :

- Tu vois ce que tu me fais te faire ? C'est pourtant pas compliquer de faire prendre un bain à quelqu'un si ? Ne m'oblige plus jamais à te punir comme ça Rozenn, tu as comprit ? Maintenant lave moi comme si j'en avais besoin et tu ne t'arrêtes pas avant d'avoir terminé et je me fiche que tu ne sais plus quoi faire, tu fais quelque chose, n'importe quoi, mais tu le fais.

Au moins là elle était claire, elle verrait à ce moment-là si c'est purement un manque de confiance qui fait qu'elle n'agit pas ou si elle ignore réellement quoi faire à chaque fois. Un long soupire intérieur se produisit, elle se garda de le faire remarquer celui-là, Lumina ne doutait pas que la petite hybride est l'esprit profondément marqué.
Revenir en haut Aller en bas
Rozenn


avatar


Identité
Maitre/Hybride de: Azzan
Où me trouver ?:
DC(s): Angellya

MessageSujet: Re: Apprentissage (PV : Roze, Lumina et Azzan - Event)   Ven 9 Mar - 13:05

Je ne sais pas quoi faire et je décide de lui dire franchement la chose. Mais je ne m’attendais pas a ca. Certe, je comprend qu’elle soit en colère. Mais… Peut être pas quand même comme ca… Lorsqu’elle prend la parole, j’entend et je perçoit clairement la colère dans sa voie. Sans même y penser, je me recroqueville sur moi même alors qu’elle m’ordonne de rentrer dans la baignoire. Je n’hésite pas une seconde avant d'obéir. Je me déshabille en quelques secondes et entre dans l’eau aussitôt. Je m'appuie contre le rebords et mes doigts se crispent sur le rebord de la baignoire alors qu’une première fessée tombe. Je ferme les yeux et ne dit rien. Pas un son elle a dit. Alors je m’efforce d'obéir. Je crispe un peu plus mes doigts sur le rebord de la baignoire alors qu’une seconde claque tombe. Je l’écoute sans rien dire.

- Rozenn, ça ne va pas du tout, tu n'oses rien faire, si maintenant tu as autant peur avec moi, imagine ce que ça sera avec notre maître ? C'est pas possible d'en faire si peut et espérer s'en sortir ici. Alors tu as intérêt à te bouger les fesses et de la bonne façon ! Est-ce que c'est clair ?!


Je retiens un gémissement de douleur alors que ce qui sera la dernière fessée tombe. Je tremble légèrement alors que mes fesses me chauffent presque douloureusement. Je reste ou je suis. Je n’ose pas bouger. Mais lentement je décrispe mes doigts du rebord de la baignoire. Je n’ai pas vraiment le temps de réfléchir plus qu’elle reprend la parole. Dans mon dos, mes ailes frémissent légèrement.

- Tu vois ce que tu me fais te faire ? C'est pourtant pas compliquer de faire prendre un bain à quelqu'un si ? Ne m'oblige plus jamais à te punir comme ça Rozenn, tu as comprit ? Maintenant lave moi comme si j'en avais besoin et tu ne t'arrêtes pas avant d'avoir terminé et je me fiche que tu ne sais plus quoi faire, tu fais quelque chose, n'importe quoi, mais tu le fais.


Je me tourne vers elle sans rien dire. A dire vrai je ne pensais pas faire une bêtise en lui avouant que je ne savais pas quoi faire. Mais maintenant, quitte à récolter une punition, je comprend qu’il vaut mieux essayer et se louper que ne rien faire. La punition n’aurai peut être pas été la même… Je ne sais pas. Et puis de toute façon c’est trop tard maintenant. J’attrape un savon, les doigts légèrement tremblant. A genoux dans la baignoire en face d’elle, j'entreprend de la laver. Je fait de mon mieux pour bien faire. Dans mon dos, mes ailes sont mouillés. Je n’aime pas cela, mais je vais faire avec. Je ne pense pas craindre un danger quelconque ici… A part une punition de Lumina peut être…

Machinalement j’ai entreprit de laver ses épaules avant de descendre sur ses bras, puis sa poitrine. Je fait attention. Peut être trop. Je ne sais pas. Mais je le fait. Je fini par descendre sur son ventre et ses flanc. Ses hanches aussi. Mal à l’aise, je passe rapidement sur son intimité, mais je le fais quand même avant de soulever ses jambes pour les faires une par une. Lorsque j’ai fini, je repose le savon là ou je l’ai eu. Je ne sais plus quoi faire. Distraitement, j’ai garder un de ses pieds en main. Quitte à me faire punir… Je recule un peu, toujours à genoux, mais pour être mieux positionné. Et je commence a la masser doucement. Je ne sais pas si je fait bien de faire ca. Mais comme j’ai pu le constater, ça ne pourra pas être pire que de ne rien faire.
Revenir en haut Aller en bas
Lumina


avatar


Identité
Maitre/Hybride de: Azzan at-Aswala
Où me trouver ?:
DC(s):

MessageSujet: Re: Apprentissage (PV : Roze, Lumina et Azzan - Event)   Sam 10 Mar - 10:13

Elle avait été dure, peut-être trop, la voir ainsi craintive, tremblante même, ne faisait pas plaisir à Lumina, mais alors pas du tout. Elle la laissa faire sans dire un mot, espérant dans le fond qu'elle se calme toute seule, mais cela n'arriva pas vraiment. Elle tâcha de la laver, ce qu'elle faisait était simple, très simple, peut-être même beaucoup trop et bien qu'elle aurait pu la faire s'arrêter de suite. Elle préféra la laissée continuer, l'immortelle voulait qu'elle prenne un peu confiance en elle, lui rabattre que chaque chose qu'elle faisait était mal fait ne fût pas vraiment la solution. En fait, elle était simplement extrêmement craintive, d'une certaine manière, ce n'était pas une esclave faite pour servir les puissants. Ces gens-là étaient bien trop exigeant, bien que Lumina était à elle seule déjà une pointure, elle savait son maître pire qu'elle, à sa façon, peut-être l'était-il plus avec elle, mais cela ne changerait rien. En soi, l'ordre de passage des parties lavées était bon, mais c'était plus sa façon de faire et cela embêtait Lumina.

La méduse souligna le fait qu'elle osa passer partout, au moins cela elle avait réussi à lui inculquer, restait à voir si elle oserait le faire chez un homme. L'espace d'un instant, Lumina eut presque envie de lui attraper la main, la faire continuer à laver son intimité qui en avait pas besoin était tentant. Elle n'y pouvait pas grand-chose, le bain était souvent synonyme d'amusement bien plus sexuel et son corps y était habitué. Sur le moment, elle se dit même que son maître le Prince était un petit vicieux pour avoir habitué son corps à des galipettes dans les bains. Finalement, elle n'en fit rien, elle retenue pas la main de Rozenn, la laissa continuer tranquillement, calmement et jusqu'à la fin. Lorsque celle-ci eut terminé de la laver, elle garda son pied et entreprit de la masser. Cela arracha un sourire amusé à Lumina, mais elle sentait sa peur, une peur de mal faire, d'être puni, elle faisait les choses sans la moindre conviction de bien faire et cela fut la goutte qui fit déborder le vase.

L'immortelle se redressa et attrapa Rozenn par la main pour la ramener vers elle de force. Le geste avait été quelque peu inattendu, rapide et impulsif. Quitte à mouiller un peu la salle de bain, elle la tira à elle tout en s'allongeant à nouveau et la serra fort contre elle. Lumina reposa le visage de sa petite perle sur sa poitrine, l'une de ses mains caressaient sa longue chevelure avec délicatesse, une délicatesse qu'une mère aurait envié tant elle se montrait affectueuse. Son autre main enlaça la jeune esclave, ne lui autorisant même pas de changer de position, ni même de simplement bouger. Lumina fit bien sûr attention aux ailes de cette petite et lentement, avec une voix aussi douce qu'il lui était possible de prendre elle murmura :

- Allez... Du calme, je ne suis pas méchante, n'ait pas peur de moi, je veux juste t'aider. D'accord ? Alors s'il-te-plaît, me fait pas passer pour ce que je ne suis pas et ose. Pas part peur d'être puni, mais par souhait de bien faire, de faire plaisir. J'aime ton petit sourire innocent, alors ne le perd pas.

L'immortelle ponctua le tout par un baisé contre le haut du crâne du petit papillon. Elle ne la lâchait plus, n'arrêtait plus de la caresser tendrement, Lumina en oubliait presque sa mission la concernant, même si d'une certaine manière ce passage était obligatoire. Elle savait déjà avoir mal agi en la punissant et le regrettait beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Rozenn


avatar


Identité
Maitre/Hybride de: Azzan
Où me trouver ?:
DC(s): Angellya

MessageSujet: Re: Apprentissage (PV : Roze, Lumina et Azzan - Event)   Dim 18 Mar - 8:54

Je l’ai laver. J’ai pris sur moi pour passer partout, ayant bien compris qu’il fallait. Et ensuite, j’ai garder son pied entre mes doigts et commencer à le masser. Je fait de mon mieux pour bien faire. Mais finalement ca ne semble pas tellement lui plaire. Ou peut être que je n’aurai pas dû faire ça. Je ne sais pas trop en fait. Toujours est il qu’elle me prend la main et m’attire à elle en tirant assez fort pour que je ne puisse pas m’y dérober. Elle me tire à elle et je me retrouve parfaitement allongé et lové contre elle. Mon visage se retrouve logée contre sa poitrine. JE rougit un peu mais je ne dit rien. Je me laisse faire et ferme les yeux alors que sa main caresser mes cheveux qui couvrent mes fesses. Bien que je soit un peu perdue entre la rudesse dont elle a fait preuve un peu plus tôt et la tendresse dont elle fait preuve maintenant. Mais je ne bouge pas. De toute façon, je ne peux pas. Son autre bras m'enlacer avec force alors qu’elle finit par murmurer à mon oreille.

- Allez... Du calme, je ne suis pas méchante, n'ait pas peur de moi, je veux juste t'aider. D'accord ? Alors s'il-te-plaît, me fait pas passer pour ce que je ne suis pas et ose. Pas part peur d'être puni, mais par souhait de bien faire, de faire plaisir. J'aime ton petit sourire innocent, alors ne le perd pas.

Je frémis une seconde à peine alors qu’elle dépose un baisé sur le haut de mon crâne. Je ferme les yeux. Je me sent un peu mieux. Je crois… Lorsque j’ouvre les yeux, je relève la tête pour la regarder. Je ne sais plus trop comment me comporter. Je fini par ouvrir légèrement les lèvres, prête à lui répondre. Mais aucun son ne sort de ma bouche. Je me mordille la lèvre inférieure en réfléchissant. Petit à petit je me détend légèrement entre ses bras et contre son corps. Je ne suis plus crispé comme quelques minutes auparavant. Ma joue droite poser son sa peau, ma main gauche vient se poser sur sa peau. Je ne sais pas pourquoi. Peut être pour lui rendre le geste tendre qu’elle l’a donner. Pour la remercier. Je ne sais pas trop. Toujours est il que je fini par murmurer J’ai tellement peur de faire une bêtise… En m’achetant au marchant… D’une certaine façon, le Maître m’a liberer…. Depuis le temps que j’était avec lui… Alors… J’ai peur de faire une bêtise et qu’il m’en veuille ou regrette de m’avoir acheter…
Revenir en haut Aller en bas
Lumina


avatar


Identité
Maitre/Hybride de: Azzan at-Aswala
Où me trouver ?:
DC(s):

MessageSujet: Re: Apprentissage (PV : Roze, Lumina et Azzan - Event)   Lun 19 Mar - 9:32

Lumina attendait une réponse, une réaction, mais se fut un corps crispé qu'elle reçut, des lèvres ne parvenant pas à exprimer de mots et un silence de peur. Cela ne plaisait pas du tout à Lumina, leur maître était un homme aimant, gentil et doux. Une telle crainte ne lui ferait pas plaisir et cela l'embêtait beaucoup. Elle demeura silencieuse tout du long, lui laissant le temps qu'il faut pour reprendre courage, pour que son corps se détende à son contact et lentement, mais sûrement ce fut le cas.

Elle reprit la parole alors que son corps se détendait, la réponse fut celle qu'elle attendait et craignait. La peur, une peur stupide, mais compréhensible et qu'elle n'avait pas aidé à dissiper. Lumina resserra son étreinte et déposa un petit baisé contre le front de cette dernière avant de reprendre la parole :

- Ma petite... Il m'a demandé de te préparer, de t'apprendre, c'est donc qu'il est conscient de ton manque d'expérience et qu'il ne te renverra pas pour quelques erreurs. Notre maître est très gentil et extrêmement patient. T'as peur est infondé et ne t'apportera que des problèmes. Croit-moi, moi-même la peur ma déjà faite faire des choses idiotes qui m'ont apportée des tas de problèmes. Alors, respire, détend toi et profite de t'as chance. C'est une chance énorme que tu as et il n'appartient qu'à toi de me laisser t'apprendre. D'accord ?

Elle n'attendait pas vraiment de réponse, la main de l'immortelle glissa dans le dos de Rozenn, passant tout près de ses ailes et finit sur les fesses de la petite. Une petite tape amicale pour la faire réagir tout en lui souriant et elle l'aida à se redresser tout doucement. Puis d'une voix douce elle reprit l'apprentissage tout en lui tenant la main pour qu'elle ne glisse pas :

- Maintenant sort du bain, sèche toi et aide ensuite t'as maîtresse temporaire à sortir du bain. Puis tu devras faire quoi ?

Elle la regarda avec un petit sourire, se n'était pas bien compliqué à répondre et si elle n'y parvenait pas elle lui dira simplement « sécher » avec amusement. Bien qu'en théorie elle n'en avait pas besoin, son maître lui, lui demandera de le faire, alors ne voulant pas prendre le risque qu'elle oublie elle préférait encore lui faire faire pour rien. Comme pour le reste elle analysera sa façon de faire et lui expliquera en même temps qu'elle s’attelle à sa tâche ce qui n'allait pas avant :

- Alors, quand tu laves notre maître essaie de te montrer plus sensuelle, je paris que tu ne sais pas vraiment ce que cela veut dire, donc disons qu'il faudra te montrer plus... Collante tout en cherchant à faire du bien à notre maître, pareil lorsque tu le sèches entendu ?

Sa voix était bien plus douce que lorsqu'elle l'avait engueulé, s'était même tout le contraire, elle avait prit le ton d'une mère qui explique comment faire des choses simples à sa fille et cela de la façon la douce qu'il soit. Rozenn alors qu'elle la séchera remarquera que la dernière partie qu'elle voulue faire sera déjà sèche, tout comme les cheveux qui devraient normalement prendre bien plus de temps. Lumina fera mine que c'est normal et c'était effectivement le cas, pour elle en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Rozenn


avatar


Identité
Maitre/Hybride de: Azzan
Où me trouver ?:
DC(s): Angellya

MessageSujet: Re: Apprentissage (PV : Roze, Lumina et Azzan - Event)   Dim 25 Mar - 10:33

Je murmure et lui explique que j’ai peur. Peur de décevoir notre Maître. Et elle ne semble pas se fâcher cette fois. Je sens même son étreinte se resserrer autour de moi. Et étrangement, malgré tout le reste d'avant, cela me rassure. J’ai l’impression d’avoir moins peur de sa réaction maintenant. Et elle m’explique. Elle me rassure en m’expliquant que notre Maître est conscient de mon inexpérience et qu’il ne me renverra pas pour une ou deux betises. Que c’est pour cela qu’il m’a confié à elle : pour qu’elle m’apprenne ce que je dois savoir pour bien le servir. Et quand elle me demande si je suis d’accord, je me contente de hocher légèrement la tête. Je ne pense pas qu’elle attende une véritable question. Et puis elle ne m’en laisse pas le temps de toute façon.

Sa main glisse dans mon dos et passe tout prêt de mes ailes. Cela me fait frissonner, c’est une zone où je suis aussi sensible que mes ailes et je rougis un peu. Mais je ne dis rien et me laisse faire sursautant un peu quand même en sentant la petite claque. Pas douloureuse, cela dit, mais elle m’arrache quand même un petit cri de surprise ce qui me fait rougir de plus belle. Et obéir aussitôt dès qu’elle m’y invite et me demande de sortir u bain pour me sécher et la sécher elle aussi ensuite. J’acquiesce en silence avant de répondre à sa question en murmurant “Je devrait la sécher ” Et, je fais de mon mieux pour faire une affirmation de ses quelques mots et non pas en faire une question. Mais je n’attends pas vraiment de réponse dans tous les cas. Ca me parait logique. Je viens déjà de la laver. La sécher ensuite n’est que la suite logique. Donc je ne vois pas vraiment ce que je pourrais faire d’autre en fait.

Je sors donc du bac et du bain et je me sèche rapidement. Mes longs cheveux ont trempé dans l’eau et gouttent dans mon dos, mais je ne m’en préoccupe pas vraiment. Je ne touche pas à mes ailes et les laisse sécher seule elles aussi. Je prends une serviette sèche avant de tendre la main à Lumina pour l’aider à sortir de l’eau et j’entreprends de la sécher. Je commence par les épaules. Je descends sur ses bras, puis je passe à sa poitrine. Dans le même temps, je l’écoute lorsqu’elle m’explique que je dois être plus “sensuelle”, plus “collante” quand je m’occuperais du Maître. Je m’arrête une seconde et relève la tête pour la regarder. J’essaie d’assimiler ce qu’elle vient de me dire. Machinalement, je recommence a la sécher, reprenant sur son buste. Sans réfléchir, je me colle un peu plus à elle lorsque je reprends. Je ne sais pas si je fais bien. Mais bon, on verra.

Je m’accroupis pour être plus à l’aise et je passe sur son ventre. Je descends sur ses jambes. Et je remonte ensuite pour sécher son intimité. Mais… Cela semble déjà sec. Je lève les yeux et la regarde. Elle ne dit rien. Donc… Ca doit être normal ? Peut-être…. Je ne sais pas. Mais elle ne semble pas plus surprise que ça. Donc…. Pourquoi m’en faire ? Je me relève prête à lui sécher les cheveux. Mais la aussi, ils sont déjà secs… Et la aussi elle ne semble pas s’en étonner elle-même…. J’en conclue donc que ca doit être tout à fait normale… Mais du coup… Je me retrouve debout devant elle, une serviette humide voir mouiller dans les mains et sans savoir quoi faire. J’hésite une seconde. Je finis par aller poser la serviette sur le bord de la baignoire. Je me tourne vers elle et regarde autour de moi. Mon regard tombe sur ses vêtements. Je finis par murmurer une question “Il faut… Habiller ensuite ?
Revenir en haut Aller en bas
Lumina


avatar


Identité
Maitre/Hybride de: Azzan at-Aswala
Où me trouver ?:
DC(s):

MessageSujet: Re: Apprentissage (PV : Roze, Lumina et Azzan - Event)   Mer 4 Avr - 11:53

Cette petite était si délicate, une véritable esclave de luxe qui n'a jamais reçu la moindre correction, enfin, c'est ce que l'on aurait pu se dire. Pourtant, elle était loin de la qualité qu'on attendait d'une telle esclave, bien qu'elle soit aussi fragile, malgré cela elle était plutôt mignonne et très obéissante. Sa peur demeurait gênante, mais Lumina parviendra bien un jour à la détendre.

Rozenn était naturelle, pure, cela se voyait dans ses réactions, lorsqu'elle subissait quelque chose, que cela soit des plus doux ou plus violent, elle sursautait et lorsqu'elle prit une petite claque sur les fesses elle eut même droit à un petit cri de surprise. Elle était vraiment ravissante, si innocente, Lumina espérait au fond de son cœur que cette petite demeure ainsi, au final la seule chose qu'elle devait changer était ses compétences.

Elle se saisie donc de la main tendue vers elle et sorti du bain. Soigneusement, elle se faisait sécher par l'esclave, bien que cela en soit était inutile, elle le souhaitait uniquement pour lui apprendre comment traiter leur maître. Elle lui avait conseillée de se montrer plus sensuelle et lui avait même expliqué comment faire, du moins, dans les grandes lignes. Pourtant, bien qu'elle se rapprochait, ce n'était pas encore ça, elle n'était pas prête et c'est là que l'immortelle se demanda si une démonstration ne vaudrait pas mille mots. Son expérience lui avait déjà apprit que c'était bel et bien le cas. Lumina tâcha alors de sourire à la question que la petite lui posa une fois ses tâches terminées. Sa voix toujours aussi douce et maternelle, elle posa une main sur l'épaule de la petite tout en s'adressant à elle :

- Ma belle, on va échanger les rôles, je vais te montrer comment je traite notre maître et comme ça tu apprendras... Bien, donc à présent tu joues le rôle d'une maîtresse et je m'occuperais de toi. Habille toi, que je te montre le tout à partir du début.

Une fois cela dit, elle recula de quelques pas et attendit qu'elle s'exécute. Sans réelle surprise, la petite semblait assez étonné par la tournure des événements et d'autant plus gêné de devoir jouer le rôle d'une maîtresse. Une fois habillée, chose qui ne fut par particulièrement long étant donné le peu de vêtements qu'elle avait sur le dos, l'immortelle lui tourna autour. Son regard se posa d'abord sur ses yeux, respectueuse, sûr d'elle, elle s'approcha, mais la contourna pour se retrouver dans son dos. Ses mains se posèrent sur les hanches de Rozenn, soigneusement, délicatement et surtout sensuellement. Les mains remontèrent en douceur, glissant tout du long tout en épousant les formes gracieuses de Rozenn et finissant sur ses épaules. D'un geste lent, elle décala ses bretelles pour que celle-ci puissent glisser et tomber sur le sol. Pourtant, ils n'en firent rien et sa tunique glissa en douceur accompagnée par Lumina. Une fois au sol, Lumina repassa devant Rozenn, ses mains ne quittèrent plus la peau de l'esclave jouant la maîtresse, sa douceur surréaliste donnait l'impression que des gouttes d'eau chaude venaient de glisser au lieu de ses mains. L'immortelle se releva pour se retrouver bien en face de Rozenn et l'embrassa délicatement. Cela fut bref, mais habile, soigneusement l'une de ses mains la quitta tendit que l'autre épousa sa main pour la diriger à son aise dans le bain. Elle plia ensuite une serviette qu'elle plaça comme un coussin derrière la tête de Rozenn, puis finalement la rejoignit dans le bain. Elle se retrouva à genou devant elle, ses mains glissaient sur le corps du Papillon, envoûtante et excitait comme elle était, elle ne tarda pas à se montrer tentatrice. Elle lavait le corps de la jeune esclave, ses mains retirant la moindre saleté, mais surtout, elle commença à titiller la poitrine de l'hybride.

Lumina s'attarda un petit moment sur cette arrogante poitrine, la taquinant, mais ne cherchant pas à la frustrer, bien au contraire, elle était agréable et ne laissait aucune impression de manque. A peine avait-elle quitté la poitrine qu'une cuisse était stimulée, procurant constamment un sentiment de bien être à la petite Rozenn. Mais cela ne resta pas aussi sage, lentement, mais sûrement, elle se dirigeait vers son intimité et une fois à sa hauteur se montra bien plus attentionné que le fut la petite envers elle. Ses caresses étaient appuyés, elle cherchait réellement la faire vibrer, gémir, elle voulait qu'elle se sente bien et même la faire chavirer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Apprentissage (PV : Roze, Lumina et Azzan - Event)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Apprentissage (PV : Roze, Lumina et Azzan - Event)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Voie Du Sabre [Shimotsuki, Rang B, CdP, Apprentissage, Réservée]
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» Event 5 : Ecriture & Dessin
» Halloween event !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Palais-