AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La voleuse de clé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nilian Ferkies

avatar


Identité
Maitre/Hybride de:
Points Rp:
1912/10000  (1912/10000)
Point TPS: 83

MessageSujet: La voleuse de clé.   Ven 26 Aoû - 15:30

         Qu'est-ce que je fais ici ? Comme si mes frères et ma sœur, qui ont toujours voulu être de grands messieurs et madame, viendraient traîner dans les quartiers pas recommandable de Kahoran. Je roule des yeux en emmenant mon deuxième verre de rhum à la bouche. Je l'avale d'une traite et me redresse sur le tabouret de bois qui supporte mon poids de colosse de près de deux mètres. Je m'étire en poussant un grognement. Dans la grande salle principalement composé de bois, des habitués cherchent à s'occuper. Certains boivent, d'autres fument ou encore jouent aux cartes et il y en a qui font tout à la fois. Je secoue la main devant mon visage pour tenter de purifier l'air qui m'entoure. De l'autre côté du comptoir, l'aubergiste me remplit mon verre pour la troisième fois toujours avec la gentillesse qui le caractérise… Ou plutôt qu'il se force à avoir pour pousser les personnes à consommer. Cela fait maintenant deux jours que je parcours les rues des bas quartiers à la recherches de mes frères et sœur avant de passer aux plus riches.
         
         - Dis donc Nilian, tu as l'air bien fatigué aujourd'hui ! Toujours cette recherche qui te prend tout ton temps ?
         
         Je soupire et me saisit de mon verre en grimaçant.
         
         - Oui et parfois je me demande qu'est-ce que je fais encore à parcourir les rues à la recherche de ma famille que je ne retrouverait visiblement jamais à cette allure.

         Il grimace à son tour. Ses yeux me disent clairement de pas abandonner et ce que je compte faire. J'ai promis sur les lits de morts de mes parents que je les retrouverais enfin et que je leur dirais tout. Mais est-ce que j'arriverais à rester calme face à eux alors qu'ils ont tous lâchement abandonné nos parents quand ils en avaient le plus besoin. Cette idée m'écoeure, je repose le verre sur le comptoir et passe ma main dans mes cheveux blonds.

         - J'en ai encore pour des années… C'est ça qui me désespère : ils sont tous parti sans laisser de traces. Aucunes. Tu parles d'une famille…

         Je me relève. L'aubergiste lève son regard pour fixer mon visage bien que je suis plus grand que lui de deux têtes. J'emmène la main à ma sacoche.

         - Je vais te payer ces trois verres et je...

         Mon rythme cardiaque s'accélère, je tapote à plusieurs reprises l'emplacement de ma bourse sans rien trouver. Quand je baisse les yeux, elle a disparu. JE regarde autour de moi, au sol, mais toujours rien. La colère monte en moi, qu'on me prenne tout mon argent, je m'en moque mais la clé de la demeure de mes parents, il n'y a rien au monde qui arriverait à me mettre dans une colère aussi noire. Je lève les yeux sur les poivrots en dégainant ma dague.
         Je vais découvrir qui a eu le culot de me dérober et je vais en faire de la pâté.  

_________________
Nilian bavarde avec vous en #3333ff mais pense en #9ED1FE.
Revenir en haut Aller en bas
Aurelia Bradford

avatar


Identité
Maitre/Hybride de:
Points Rp:
2598/10000  (2598/10000)
Point TPS: 0

MessageSujet: Re: La voleuse de clé.   Ven 26 Aoû - 16:15

Quelle galère… n’avoir qu’une seule jambe est bien assez compliqué comme ça ! Et en plus Aurelia doit se trimballer un coffre… bon en même temps c’est tout ce qu’elle a… et elle l’aime ce coffre… Mais là n’est pas la question ! C’est une véritable galère de se mouvoir dans ses conditions ! En plus… vêtue comme elle est, ça se flaire à deux kilomètres qu’elle n’est pas ‘’une simple unijambiste’’… Elle réussit à se débrouiller pour avoir un air plus… simple dirons-nous… Elle emmaillota son coffre dans son grand manteau pour le porter en bandoulière, enleva son bandeau et s’en servit pour attacher ses cheveux… chose qu’elle n’avait pas faite depuis au moins 5 bonnes années. Déjà, elle se fondait un peu plus dans la masse. Le seul problème restant sont ses armes… on ne possède pas un sabre et un pistolet quand on est soit disant une ‘’pauvre mendiante’’… surtout d’aussi bonne facture… elle aurait peut-être dû les laisser sur le navire… elle cacha donc son sabre sur l’une de ses béquilles, indispensable à sa marche, avec un vieux tissu qui traînait là. Et le pistolet ? Elle le glissa là où personne n’irait le chercher...

Elle déambula un peu dans les bas-quartier de cette ville pourrie avant de s’arrêter dans une taverne qui avait l’air moins sale que les autres. Elle y entra et un petit rictus en découvrant l’intérieur : L’ambiance était joviale et tranchait avec le temps morne de dehors, des gens buvaient, chantaient, ou encore… jouaient aux cartes… « Parfait ! » c’était l’occasion pour Aurelia de se faire un peu d’argent facile… Elle s’approcha de la Table ou il se jouait de l’argent.

- Puis-je me joindre à vous messieurs ?

Ils acceptèrent Sans broncher la Femme à leurs table et… aux vus des sourires de certains, ils ne s’attendaient pas à ce qui suivrait… il ne s’attendait pas à jouer contre une pirate ! La tromperie c’est son domaine… elle les pluma sans difficulté alors qu’ils n’y voyaient que du feu.

- Bien jouée Lily !

Aurelia leurs avait donné le surnom que, de son vivant, sa mère lui avait donné.

- Vous ne vous êtes pas mal défendu non plus messieurs ! Je paye ma tournée pour votre peine !

Tu parles… c’est comme si ils se la payaient eux même… mais bon… Elle se leva puis partit en direction du bar. Au passage, elle effleura quelque chose de gros… quelque chose… d’intéressant : une bourse remplie comme pas deux ici…
Elle se fit donc servir Trois bouteilles d’alcool, choisit par ses compagnons de jeu puis, l’air de rien, déroba la bourse du jeune inconnu avant de s’en retourner vers la table… au vus du poids, Aurélia avait fait une bonne prise… elle a presque doublé ses gains !  Elle déposa les trois bouteilles sur la table puis se dirigea vers la sortie l’air de rien, espérant sortir avant que l’homme ne remarque quoi que ce soit…


Dernière édition par Aurelia Bradford le Ven 26 Aoû - 23:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nilian Ferkies

avatar


Identité
Maitre/Hybride de:
Points Rp:
1912/10000  (1912/10000)
Point TPS: 83

MessageSujet: Re: La voleuse de clé.   Ven 26 Aoû - 17:17

         J'examine toutes les personnes présentes, rien n'avait l'air de bien différent de tout à l'heure, ils sont tous entrain de faire les mêmes affaires que tout à l'heure comme s'il venait de rien se passer. Ce qui me donne encore plus envie de tuer. Je ne suis pas comme ça habituellement mais si jamais on touche aux choses qui me sont précieuses, je peux aller loin. Il ne faut pas que je me précipite à la violence maintenant, il faut réfléchir avant. Je range la dague à sa place sur ma ceinture. Je fronce les sourcils et me penche par dessus le bar pour attraper rapidement la clé de l'auberge malgré les protestations du patron. Je remarque qu'une personne à la longue chevelure essaie de partir.

         - Hey toi ! Arrête-toi! lui ordonné-je fortement de ma voix puissante.

         Immédiatement je m'élance pour me placer devant la seule entrée de la taverne. Il n'est pas difficile de la dépasser cette personne, elle est unijambiste. Avec ma corpulence, j'empêche aisément tout le monde d'entrer et de sortir, gardant toutes les personnes à l'intérieur à ma merci. Je regarde la…. Femme de haut en bas en fronçant les sourcils. Je ne me souviens pas de l'avoir vu dans les parages tout à l'heure avant la disparition de ma sacoche, ce qui me donne le droit de douter d'elle.

         - Où vas-tu comme ça ? lui demandé-je, menaçant. - Je viens de me faire voler par je ne sais pas qui ! Je laisse exactement deux minutes à la personne pour se manifester avant que je ne fasse un ravage au sein de l'auberge et sachez que je ne rigole pas !

         Je ferme à clé et la range dans ma poche. Quand un homme s'approche de moi, un jeune gaillard costaud mais plus petit que moi d'environ trois têtes, il ne semble pas apeuré par ma taille et mon poids. Je le regarde du coin de l'oeil avant de croiser les bras et d'attendre qu'on se dénonce. Je sais qu'ils ne pourront certainement pas passer par les fenêtres puisqu'elles sont condamnées par des grilles depuis la dernière bagarre.

         - Hey laisse-nous passer ou je vais t'apprendre de quel bois je me chauffe ! Si tu crois que tu me fais peur par ta taille, tu te trompes. Je suis considéré comme l'homme le plus fort du quartier alors tu as du soucis à te f…

         Je décroise les bras pour l'attraper par le col et le soulever aisément du sol sans rien dire. Je le regarde dans les yeux avant de le retourner pour le tenir par les pieds et de le secouer vivement. Bien des choses tombent de ses poches mais certainement pas ce que je cherche. Je le laisse tomber par terre comme un vulgaire chiffon. Je me tourne vers l'assemblée qui a assisté à ma fouille corporel. Je me repositionne contre la porte, les bras croisés et le regard sévère.

         - Si je dois faire ça avec tout le monde je le ferais ! Je me moque qu'on m'ai volé mon argent, ce que veux récupérer c'est juste une petite chose qui se trouve à l'intérieur qui est très importante à mes yeux ! Mais qui sera complètement inutile à la personne qui la détient. Je laisse même l'argent à celui qui le veux s'il faut tant que je récupère ce qui m'appartient.

         Après cette courte annonce, tout le monde se dévisage ne sachant comme agir. En les regardant, je décide d'être plus clair dans mes propos.

         - Celui qui me rend ma sacoche, je lui donne l'argent qui s'y trouve mais je récupère la sacoche et ce qu'il y a dedans… Et autre chose selon celui qui me la ramène.

         Tout le monde est soudainement motivé par la soif d'argent. Évidemment. Qui ne l'est pas ? Je suis prêt à tout pour retrouver ce qu'il m'appartient, l'argent est futile comparé à l'amour que j'ai pour mes parents.

_________________
Nilian bavarde avec vous en #3333ff mais pense en #9ED1FE.
Revenir en haut Aller en bas
Aurelia Bradford

avatar


Identité
Maitre/Hybride de:
Points Rp:
2598/10000  (2598/10000)
Point TPS: 0

MessageSujet: Re: La voleuse de clé.   Ven 26 Aoû - 23:22

Aurelia n’eut pas le temps de partir que le colosse lui barra la route. Il ferma la porte à clé et se mit à proférer des menaces à tout va… Elle se dépêcha de se remettre au milieu de la taverne en bousculant l’homme… juste assez pour lui chiper sa dague ; décidément, il devait faire plus attention à ses affaires : après tout, Aurélia n’est pas
Un coup de gueule et une brutalisation plus tard, le Colosse changea de méthode. Après avoir secoué un infortuné péquenaud et menacé l’assemblée de faire de même avec chacun d’entre eux, il proposa quelque chose qui ne tomba pas dans l’oreille d’une sourde…
Aurelia se dépêcha de plonger sa main dans la dite sacoche. Il n’y avait rien d’autre qu’une clé en dehors des pièces dans cette sacoche… « Intéressant » Aurelia commença à rire doucement, attirant sur elle des regards insistant…

- Et cet « objet »… Il ouvre quoi ?

C’était un moyen détourné de faire comprendre qu’elle y était pour quelque chose dans la disparition de la sacoche.

- Oh ! Mais… Ne serait-ce pas cela que tu recherches mon mignon ?

Elle Fit un tour de passe-passe avec mains et fit voir la fameuse clé… Elle était assisse sur une table, juste en face du bel inconnu, qui se précipita sur elle.
D’un geste rapide et gracieux, elle sortit son pistolet et le braqua en direction du colosse.

- pas si vite mon mignon !

Au vus de la manière dont elle tenait l’arme, on sentait que ce n’était pas son coup d’essais. Et l’observateur attentif pourrait remarquer des gravures sur le dit pistolet : le nom de sa propriétaire, et son ancien pavillon pirate. Elle devait déjà être démasquée par au moins quelques personne dans la taverne… perdu pour perdu… elle décida de jouer dessus.

-Bon, voilà comment cela va se passer. Tu vas rouvrir cette porte, puis nous nous installerons bien sagement à une table, au fond en discutant autour d’un verre du ‘’autre chose’’. Elle ricana encore du même rire cristallin qu’il y a quelques instants, sans pour autant baisser son arme.

-Alors qu’en penses-tu… Mon mignon ?


Elle le regardait avec un sourire mielleux et des yeux de chat.
Revenir en haut Aller en bas
Nilian Ferkies

avatar


Identité
Maitre/Hybride de:
Points Rp:
1912/10000  (1912/10000)
Point TPS: 83

MessageSujet: Re: La voleuse de clé.   Sam 27 Aoû - 12:29

         Je regarde cette femme qui ose brandir sous mon nez à clé qui ouvre la maison de mes parents défunts. J'ai eu de la chambre de réagir rapidement sinon elle se serait fait la malle avec tout ça. J'aurais pu rapidement la rattraper certes mais imaginons que je ne l'aurais pas vu partir, elle serait à l'autre bout de la terre alors que je serais là à essayer de savoir qui m'a volé. Je lui lance des éclairs du regard. C'est elle qui l'a immédiatement, je repousse tout le monde pour me frayer un passage jusqu'à elle mais elle sort son arme qu'elle pointe vers moi. Je le fixe avant de me redresser de tout mon long.

       - Rends-moi cette clé immédiatement, je n'ai pas pour habitude de taper des femmes pour ça, je pourrais faire une exception. dis-je calmement.

         Je souris en lisant ce qui est marqué sur l'arme, soit elle l'a volé soit il est à elle. Je baisse les yeux sur son unique jambe avant de le poser dans le sien. Je hoche lentement la tête en souriant. J'écoute attentivement ce qu'elle me dis avant de rire longuement et de la regarder de nouveau.

         - Pourquoi est-ce que je devrais te faire confiance ? Après tout, tu n'es qu'une pirate, je ne fais pas confiance aux pirates. lui dis sévèrement, je me penche lentement vers sans me préoccuper de l'arme, si elle veut tirer qu'elle tire, ce n'est pas une femme qui va me faire peur, et jusqu'à preuve du contraire beaucoup de pirates mentent, trichent, volent et j'en passe. ajouté-je en me redressant.

         Je croise les bras et la regarde de haut sans répondre à sa question. Je hausse un sourcil en la regardant faire des yeux de chats. Je souris amusé par cette femme.

         - Je dois dire qu'en temps habituel, je tombe sous le charme de jeune femme qui me font les yeux doux, vous savez...

         Sanas avertir et dans un geste fluide, violent et tout sauf gracieux, je donne un violent coup de poing dans le pistolet, esquivant de justesse le coup qui part. Je me saisis de son bras et l'attire vers moi en la faisant tourner sur elle-même. Je le colle contre moi et lui murmure à l'oreille :

         - Mais là, je suis tellement en colère que ça ne me fait rien…

         Je la serre fortement contre moi, un bras juste au-dessous de sa poitrine et l'autre autour de ses hanches, l'obligeant à rester immobile.

         - On va faire un pacte, d'accord ? Tu veux garder l'argent soit, je te le laisse… Tu veux garder ma dague, je te l'offre aussi… Mais rends-moi la clé… De toute manière, elle te sera complètement inutile en tant que pirate… Cette clé ne renferme pas de trésor, pas de pièces, pas de joyaux… Rien à part deux cadavres de deux pauvres vieux morts pourrissant. A moins que tu collectionnes les vers, à quoi ça va te servir ? En étant pirate, tu dois savoir ce que c'est de respecter le capitaine, je fais juste de même avec mes parents.

           Je garde à l'esprit que cette femme est une pirate alors je reste immobile et la serre contre moi attendant sagement sa réponse.

_________________
Nilian bavarde avec vous en #3333ff mais pense en #9ED1FE.
Revenir en haut Aller en bas
Aurelia Bradford

avatar


Identité
Maitre/Hybride de:
Points Rp:
2598/10000  (2598/10000)
Point TPS: 0

MessageSujet: Re: La voleuse de clé.   Sam 27 Aoû - 13:48

En deux temps trois coups de vents, Le colosse avais fait valdingué l’arme à l’autre bout de la pièce, en la faisant tirer son unique coup. Personne ne fut blessé dans cette intervention… à par Aurelia. En quelques secondes elle se retrouva plaquée contre l’inconnu, dans l’impossibilité de bouger  autre chose que sa tête et son unique jambe.

- Il y a d’autres façon d’approcher une femme tu sais. Et j’espère très sincèrement que tu ne l’as pas abîmé, il m’as couté une fortune !

Il fit ensuite un petit monologue pour dire que les pirates c’est trop trop méchant et pas cool du tout et sur le fait qu’il était l’homme le plus énervé du monde…

- Il y a d’autres façon de parler à une femme aussi… surtout si c’est de la femme en question dont on parle !

Il resserra un peu plus son emprise sur la pauvre femme en détresse, et personne ne semblait vouloir intervenir.

- Si je crie au viol ça motivera quelqu’un à sauver la damoiselle en détresse de l’emprise de son agresseur ?

Aucune réaction dans la salle…Aurelia soupira longuement avant d’appuyer son unique jambe sur le bord d’une table.

- Très bien… je t’écoute.

- On va faire un pacte, d'accord ? Tu veux garder l'argent soit, je te le laisse… Tu veux garder ma dague, je te l'offre aussi… Mais rends-moi la clé… De toute manière, elle te sera complètement inutile en tant que pirate… Cette clé ne renferme pas de trésor, pas de pièces, pas de joyaux… Rien à part deux cadavres de deux pauvres vieux morts pourrissant. A moins que tu collectionnes les vers, à quoi ça va te servir ? En étant pirate, tu dois savoir ce que c'est de respecter le capitaine, je fais juste de même avec mes parents.

Elle poussa un soupir en répétant à demi-mot

- Respecter le capitaine… laisse-moi rire.

Elle releva la tête pour mieux voir son agresseur.

- J’étais le capitaine… donc ne me parle pas de ça veut-tu ! Pour le reste je comprends que tu tiennes à tes parents…

Elle avait elle-même un souvenir de sa mère constamment autour de son cou…

- Lâche moi, que je te la rende et nous pourrons continuer à discuter calmement, comme des gens civilisés… qu’en dis-tu mon mignon ?
Revenir en haut Aller en bas
Nilian Ferkies

avatar


Identité
Maitre/Hybride de:
Points Rp:
1912/10000  (1912/10000)
Point TPS: 83

MessageSujet: Re: La voleuse de clé.   Sam 27 Aoû - 14:48

         Je continue de la garder dans mes bras ignorant ses protestations. Elle a voulu me chercher, elle m'a trouvé. Cependant, un petit sourire se dessine sur mes lèvres. Elle ? Capitaine ? Je ne comprends pas pourquoi elle se déplace seule sans son équipage et d'autant plus avec toutes ses affaires. Je fronce les sourcils et la regarde sans rien dire pour autant.

         Je reste un court instant silencieux, pesant le pour et le contre de sa demande. Le pour, je pourrais récupérer ma clé, le contre elle pourrait m'attaquer si elle garde des armes sur elle. Je dois faire attention, d'autant plus qu'elle a des années de combats dans le sang tandis que moi je ne suis qu'un simple forgeron. L'avantage que je puisse avoir c'est que je possède mes deux jambes. Je laisse glisser ma main sur elle, jetant tout ce qui est arme et tout autre chose…  Je jette sa bandoulière loin d'elle, sans regarder ce qu'il y a dedans, je fais de même avec ses béquilles tandis que je glisse ma dague à sa place. Je lui prends la main et l'assied sur la table en tendant la main.

         - Rends-mo… HEY TOI, TU NE TOUCHES PAS AUX AFFAIRES DE LA DAME ! CE NE SONT PAS LES TIENNES ! DEGAGE! Hurlé-je à un homme qui s'approche trop du...coffre de la jeune femme.

         Il ne semble pas vouloir écouter. Je regarde la jeune femme, de toute façon elle ne peut pas aller bien loin. Je la lâche et m'approche de l'homme que je soulève pas le col et en le lui arrachant des mains. Plus loin, un homme venait de ramasser le pistolet qui a valsé. Je jette l'homme que j'avais en main pour arracher le pistolet des mains que je glisse dans ma ceinture avant de revenir vers la jeune femme en ramassant ses béquilles et faisant tout glisser sous la table sur laquelle elle est assise. Je la regarde, certes elle m'a volé mais elle reste une femme quand même.

         - Rends-moi ma clé. Maintenant. ordonné-je fermement la main toujours tendue vers elle.

         Je serais près à tout pour récupérer cette clé, même à faire couler le sang s'il le fallait. Je la regarde en fronçant les sourcils.

         - Juste la clé… La sacoche, tu la gardes, l'argent aussi… Juste la clé. répété-je.

         J'espère qu'elle n'est pas une mauvaise pirate et qu'elle me rendra ce que je lui ai demandé. De toute manière, je suis tétu comme une mule, personne ne sortira ou ne rentrera tant que je n'aurais pas eu ce que je voulais quitte à rester des jours entiers tous enfermés. Je reste immobile, la main tendue vers elle près à agir si elle tente de me rouler. Je ne suis pas du genre à frapper des femmes mais je n'hésiterais pas. D'autant plus que la main commence sincèrement à me démanger.

         °Ne fais pas l'idiote, ne me pousse pas à bout... S'il te plaît.°

_________________
Nilian bavarde avec vous en #3333ff mais pense en #9ED1FE.
Revenir en haut Aller en bas
Aurelia Bradford

avatar


Identité
Maitre/Hybride de:
Points Rp:
2598/10000  (2598/10000)
Point TPS: 0

MessageSujet: Re: La voleuse de clé.   Sam 27 Aoû - 16:48

Assisse devant l’inconnu, ses effets à son pieds, Aurelia eu juste le temps de le remercier vaguement d’avoir récupérer ses affaires avant qu’il ne demande encore une fois sa fameuse clé.

- ça tourne à l’obsession cette histoire de clé mon mignon.

D’ailleurs vus comment il avait récupéré les affaires de la pirate, cette dernière avait bien fait de l’appeler ‘’mon mignon’’.
Elle buvait cul-sec l’un des verres posés sur la table alors que l’homme lui demandait une nouvelle fois de lui rendre sa clé. Pour toute réponse, elle posa la clé dans le verre vide puis le fit glisser à l’autre bout de la table ou se trouvait la brute… enfin, brute… Aurelia n’en as pas trop souffert jusqu’ici.

- Bien, maintenant que le problème est réglé, discutons.

Elle croisa les doigts puis posa sa tête dessus avant d’essayer, en vain, des croiser les jambes. Dans la taverne, les choses reprenaient leurs court comme si rien ne c’était passé…

- J’aimerais en savoir plus sur toi mon mignon.

Elle lui fit un clin d’œil tout en essayant de rapprocher la béquille ou est son épée d’elle avec son pied.

- Mais avant toutes choses, j’aimerais éclaircir un point.

Elle prit un ton soudainement plus sombre et son regard prenait une teinte plus sérieuse.

- J’étais capitaine. C’est un fait, tout comme la perte de ma jambe, le nier c’est m’insulter. Mais je te préviens, avec ou sans elle rien ne m’empêchera de laver un tel affront envers ma personne !

C’était une menace… elle n’était certes pas en position de le faire mais elle s’en fichait au point où elle était. Après ça, elle repris un air plus jovial et affichait un joli sourire à l’inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Nilian Ferkies

avatar


Identité
Maitre/Hybride de:
Points Rp:
1912/10000  (1912/10000)
Point TPS: 83

MessageSujet: Re: La voleuse de clé.   Sam 27 Aoû - 18:58

          Je garde toujours ma main tendue vers elle pour récupérer  ce qui m'appartient. Les sourcils froncés.

         - Pour toi aussi, ça serait une obsession si on te prenait la seule chose qui compte plus que tout à tes yeux, alors maintenant, c'est simple… Rends-moi cette clé.

         Je la regarde boire d'une traite son verre sans changer de comportement, toujours face à elle, la main tendue et les sourcils froncés. Je regarde la clé tomber dans le verre qu'elle fait glisser vers moi. Je me saisis immédiatement du récipient en verre et je prends la clé que j'essuie sur ma chemise en soupirant de soulagement. Je suis tellement heureux de la retrouvée, je la laisse glisser dans ma poche et la serre fortement dans ma main avant de la laisser et de croiser les bras devant la femme.

         J'observe la jeune femme avec tout ça je n'ai pas pris le temps de l'examiner. Une jeune femme rousse aux yeux dans lesquels il est possible de s'y perdre. J'ignore son âge réel mais je pense que je ne me tromperais pas si je disais qu'elle se trouve dans la trentaine. Je hoche lentement la tête et lui tourne le dos, me dirigeant vers la porte d'entrée. J'enfonce la clé dans la serrure et la tourne. Un cliquetis se fait entendre attestant qu'elle est ouverte. Je passe ensuite devant la table de… Aurelia si je me souviens bien et dépose la clé là où je l'avais prise.

         - Désolé du dérangement chef, m'excusé-je dans un sourire.

         Comme seul réponse, il secoue juste la tête. Je lui fais un large sourire amical avant de lui tourner le dos et me diriger vers la table de la femme. Je ne m'assied pas, je me contente de rester debout, les bras croisés et je fixe la jeune femme d'un regard sévère. Bien que j'ai pardonné son vol, je n'ai pas oublié et j'ai encore moins oublié qu'elle est une pirate. Je me baisse pour attraper sa béquille que je pose devant elle sur la table, je fais de même avec le coffre et le pistolet que j'avais dans ma ceinture. Tout en gardant le visage inexpressif.

         Je fronce ensuite les sourcils d'incompréhension. Un affront ? Quel affront ? Je hausse les épaules.

         - Je ne vois pas de quel affront tu veux parler…

         Mon regard s'arrête sur la sacoche qu'elle m'a volé. Je retourne vers ces yeux en arquant les sourcils. Je soupire longuement en croisant les bras.

         - Maintenant prends l'argent si tu en as envie, entièrement. De toute façon, j'ai dis que celui qui me la ramenait avait l'argent, il est à toi.

         Sur ces mots, je lui tourne le dos pour partir à la recherche de ma famille dans les rues des quartiers pauvres de Kahoran. Je n'ai plus de temps à perdre ici.

_________________
Nilian bavarde avec vous en #3333ff mais pense en #9ED1FE.
Revenir en haut Aller en bas
Aurelia Bradford

avatar


Identité
Maitre/Hybride de:
Points Rp:
2598/10000  (2598/10000)
Point TPS: 0

MessageSujet: Re: La voleuse de clé.   Dim 28 Aoû - 0:16

- attends !

Elle essaya de le stopper avant qu’il ne parte.

- Tu ne vas partir comme ça ! Ça ne PEUT pas finir comme ça ! Je t’en dois une…

Elle attendit que le colosse s’arrête et se retourne vers elle avant de poursuivre.

- Prends ça comme des excuses. Je te le dois bien et je ne veux pas que tu gardes rancune ; je ne suis pas comme n’importe quel pirate !

Tout en disant cela, elle rechargea son arme puis la rangea à sa place originelle avant de poser son coffre sur la table.

- Il y a bien un petit quelque chose que je puisse faire pour toi ? j'ai un champ de compétence très étendu.

Elle détacha ses cheveux et posa sa veste sur ses épaules en toisant le reste de la taverne. En attendant une quelconque réaction de son interlocuteur, elle ouvrir doucement son coffre avec l’une des clés pendant à son cou aux cotés de la bague de sa mère, illuminant au passage son visage d’une lueur dorée ; puis vida le contenu de ses bourses dedans sauf quelques pièces. Elle les lança au tavernier.

- Sert nous donc de que tu as de meilleurs, de préférence du rhum.

Elle concentra en suite son attention sur le Colosse avec un sourire rieur.

- Alors tu viens? ou dois-je venir te chercher?



Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nilian Ferkies

avatar


Identité
Maitre/Hybride de:
Points Rp:
1912/10000  (1912/10000)
Point TPS: 83

MessageSujet: Re: La voleuse de clé.   Dim 28 Aoû - 15:14

          Oui, je n'ai pas de temps à perdre dans cette auberge avec une femme en qui je n'ai pas confiance. De toute manière, je ne la connais pas. Alors que je m'élance, je l'entends m'appeler. Je m'arrête. Ce n'est pas mon style de ne pas répondre aux appels d'une femme… Même si cette dernière m'a volé. Je soupire et me tourne lentement vers elle, les sourcils arqués. Je ne comprends pas pourquoi elle dit que je ne peux pas partir comme ça. Bien que l'envie me démanger de lui demander, je reste silencieux écoutant ce qu'elle avait à me dire.

         Des excuses ? Cette remarque me force à redresse un sourcil, un signe interrogateur. Des excuses venant d'une pirate après qu'elle ai volé… C'est une première pour moi, sérieusement. Je soupire et la fixe droit dans les yeux.

         - Je sais ce que tu peux faire pour moi… Tu n'as qu'à rembourser ma dette envers le patron. J'ai bu trois verres de rhum et je n'ai pas pu payer à cause de toi. dis-je sans la moindre expression dans ma voix.

         Je me redresse. Je regarde la grande salle en haussant les épaules. Je pose mes mains sur les hanches en soupirant. Ma poitrine se soulevant et se rabaissant sous ma chemise large et tâchée de tous les voyages que j'ai fais. Je baisse les yeux vers elle.

         - Après, c'est bien que tu aies des compétences mais elles ne me seront pas utiles, en voyageant j'en ai développé à mon tour et j'ai aussi un champ de compétence très étendu. répond-je sèchement.

         Je regarde les pièces tomber un peu partout sur le comptoir, dont l'un tombe par terre. Immédiatement, le tavernier fait le tour et la ramasse avant d'aller servir les boissons qu'elle a demandé. Je le suis du regard longuement, jusqu'à ce que la pirate me rappelle à l'ordre. Je l'examine un long instant, hésitant à m'asseoir sur la chaise libre devant elle.

         Je m'approche alors d'elle et tire la chaise vers moi. Je me laisse tomber dessus en m'appuyant sur le dossier, les bras croisés. Je la fixe longuement sans dire le moindre mot.

         Le patron nous emmène enfin les boissons demandé. Déposant l'une devant elle et une devant moi avant de repartir derrière son comptoir. Je me saisis de mon verre et fixe la femme. Je le vide d'une traite avant de le reposer violemment sur la surface boisée de la table.
 
         - Qu'est-ce que tu me veux ? lui demandé-je sans grande courtoisie.

         Oui c'est une femme et je dois avouer que je succombe rapidement aux jolies sourires d'une femme. Mais, pour elle, j'ai encore de l'amertume du fait qu'elle m'ai volé. J'attends qu'elle me réponde sans pour autant être plus doux.

HRP:
 

_________________
Nilian bavarde avec vous en #3333ff mais pense en #9ED1FE.
Revenir en haut Aller en bas
Aurelia Bradford

avatar


Identité
Maitre/Hybride de:
Points Rp:
2598/10000  (2598/10000)
Point TPS: 0

MessageSujet: Re: La voleuse de clé.   Dim 28 Aoû - 16:04

- Qu'est-ce que tu me veux ?

Aurelia le regarda d’un Air amusé. Avant de faire une moue exagérément triste.

- Je t’ai déjà dit que je m’excusais, Tu veux briser mon petit cœur tout mou avec toute cette agressivité ?

Ses yeux reflétaient une certaine malice : Elle semblait beaucoup s’amuser…
Elle plongea son regard dans celui de L’inconnu.

- Je ne crois pas avoir déjà fait les présentations. Je m’appelle Aurelia, mais tu peux m’appeler Lily.

Elle rouvrit son coffre en levant les yeux vers ceux du jeune de temps en temps, puis sortit une pierre bleue, du même bleue que les yeux de son interlocuteur.

- Parfait !

Elle en sortit encore quelques-uns, environs une douzaine, avant de les pousser vers le grand et bel inconnu.

- Voilà ce que je propose. Tu prends ces pierres, qui vont merveilleusement bien avec tes yeux, et tu passes outre le fait que je sois un pirate, et on appelle ces pierres des topazes, ça vaut au moins cinq ou six foix l'or que je t'ai pris. Je suis aussi et surtout une femme… et puis… tous les pirates ne sont pas mauvais.

Elle posa un regard gentil sur l’homme. Ça se voyais qu’elle le trouvait sexy… elle le cachait mal. Et puis, ce n’est pas tous les jours qu’elle s’excuse de ses méfaits… c’est sûrement la première fois même…
Revenir en haut Aller en bas
Nilian Ferkies

avatar


Identité
Maitre/Hybride de:
Points Rp:
1912/10000  (1912/10000)
Point TPS: 83

MessageSujet: Re: La voleuse de clé.   Dim 28 Aoû - 17:25

          Je garde tout de même mon silence face à cette femme pirate. Je la regarde changer d'humeur, bien que je remarque facilement qu'elle exagère beaucoup. Je soupire et regarde mon verre vide en le faisant tourner sur la table.

         - Je ne suis pas agressif et je ne sais pas si ton cœur est comme tu le dis. dis-je tout

         Je sais que mes paroles sont crues, je sais mais je ne suis pas du genre à mentir ou à cacher des trucs. Je dis les choses telles qu'elles sont. Un point c'est tout. Je ne vais certainement pas caresser les gens dans le sens du poil uniquement pour leur faire plaisir. Je fixe son regard tout comme elle de même pour moi. Elle semble s'amuser. Tant mieux alors. Il y en a au moins une qui s'amuse ici. Je soupire en regardant les personnes à notre droite, un groupe de six individus qui jouent aux cartes, tous un verre devant eux, un cigare à la bouche et de l'argent en plein milieu. Pas mal d'ailleurs.

         - Je ne crois pas avoir déjà fait les présentations. Je m’appelle Aurelia, mais tu peux m’appeler Lily.

         Je la regarde en haussant les sourcils en gardant le silence durant un court instant. Je hoche lentement la tête, hésitant à me présenter aussi. Il faut dire aussi que je suis très gentil mais aussi très rancunier. Elle ouvre son coffrE.

         - Nilian. Je m'appelle Nilian Ferkies.

         Je me suis présentée mais je ne dis rien de plus regardant les environs, surveillant les individus quand quelques choses de bleu apparaît dans mon champ de vision. Je baisse les yeux dessus : des pierres précieuses. J'arque les sourcils et fixe la jeune femme qui me débite la raison pour laquelle elle me les donne. Je hoche lentement la tête.

          - Garde-les tes pierres. Prouve-moi que je dois arrêter de me méfier de toi et j'arrête de prendre en considération que tu es une pirate. C'est aussi simple que ça.

         Je la regarde dans les yeux sans pour autant prendre les pierres qu'elle me tend. Je ne suis pas ce genre de gars. Je lève mon verre en direction du patron pour lui demander de venir nous resservir.

         - Tous les pirates ne sont pas mauvais hein ? lui demandé-je sans prendre la peine de la regarder. Très bien, faisons comme si alors. Je baisse ma garde et on verra bien. Mais il n'empêche que ce n'est pas parce que je baisse pas garde que tu dois te dispenser de me prouver la véracité de tes propos. dis-je calmement.

          Je me tourne enfin vers elle en la fixant dans les yeux. Il ne dit rien. Il espère en tout cas, qu'elle ne parle pas de l' « autre chose ». Sinon je serais dans de beaux draps.

_________________
Nilian bavarde avec vous en #3333ff mais pense en #9ED1FE.
Revenir en haut Aller en bas
Aurelia Bradford

avatar


Identité
Maitre/Hybride de:
Points Rp:
2598/10000  (2598/10000)
Point TPS: 0

MessageSujet: Re: La voleuse de clé.   Dim 28 Aoû - 19:52

-ce n'est pas parce que je baisse la garde que tu dois te dispenser de me prouver la véracité de tes propos.

Aurelia ne reprit pas les Topazes.

- Ne prends pas ça comme une compensation mais comme un cadeau… Ensuite, c’est plus moi qui devrais me méfier.

Elle afficha un sourire moqueur avant de sortir son arme et de la déposer sur la table, juste à côté du petit tas de Topaze ; Puis commença à déboutonner sa chemise, petit à petit, Pour finalement dévoiler son corps. Outre ces cicatrices, les seules choses qu’elle a sur elle sont un holster contenant diverses lettres et autres cartes Ainsi que ce qui pends à son collier à savoir trois clés et la bague de sa mère.

- Comme tu peux le voir, je n’ai pas d’autres armes. Après, ce n’est pas ça qui m’empêcherais de faire du mal à qui que ce soit, je te le concède.

Elle resta assisse la chemise ouverte… à vrai dire, elle n’y faisait pas attention, se balader nue ou partiellement n’est pas quelque chose d’inconnu pour elle. Elle attrapa la bouteille sur la table, poussa son verre et commença à boire au goulot. Ça fait du bien de tomber le masque après s’être fait pour n’importe quoi d’autre qu’un pirate.

- Rien ne te pousse à me faire confiance. Mais laisse-moi te dire que tu es trop mignon pour que je te fasse quoi que ce soit.

Elle lui fit un clin d’œil discret en se mordillant la lèvre inférieure.
Revenir en haut Aller en bas
Nilian Ferkies

avatar


Identité
Maitre/Hybride de:
Points Rp:
1912/10000  (1912/10000)
Point TPS: 83

MessageSujet: Re: La voleuse de clé.   Lun 29 Aoû - 18:16

          Elle laisse les pierres sur la table. N'importe qui peut venir les prendre sans avoir de difficulté. Je la regarde en arquant les sourcils. Un petit rire s'échappe de ma gorge alors que je me tourne vers elle. Je m'appuie de mon coude gauche, tenant le verre tandis que j'ai la main droite posée sur ma cuisse.

         - Te méfier ? Te méfier de quoi ? De moi ? Laisse-moi rire ! Avec moi, tu as plus intérêt à faire attention de ne pas tomber par terre en tribuchant sur ton manteau plutôt que te méfier de moi. dis-je en reposant lentement mon verre sur la surface de bois rongé par le temps, je n'ai pas pour habitude d'être violent hormis si on me pousse vraiment à bout, alors là j'explose et il ne vaut mieux pas être à côté. ajouté-je en levant les yeux vers elle.

         Je suis du regard son arme qu'elle pose sur la table. Je le fixe un long instant sans expression. Un grand geste attire mes yeux vers elle. Je hausse les sourcils. Surpris du fait qu'elle se montre devant moi. Sous ses vêtements de femme pirate, une cicatrice lui barre le torse d'entre les seins, déviant sur la gauche jusqu'au bassin qui est caché par la table et le reste des vêtements. Je laisse mon regard divaguer sur son collier me demandant bien à qui appartenait cette bague.

           Je recule lentement pour m'adosser au dossier de ma chaise en regardant le comptoir. Je ramène ensuite mon regard vers son visage. Être dénudée ne semble pas la déranger, moi non plus. Surtout quand il s'agit d'une femme. J'esquisse un sourire à cette idée avant de baisser les yeux vers mon verre que le patron rempli à nouveau.

         Je ne peux empêcher un ricanement se diffuser dans la salle. Il est tellement insignifiant que seulement elle et moi aurions pu l'entendre. Je relève la visage vers Aurélia avec un très large sourire, juste au moment o elle me fait un clin d'oeil. Je le remarque ainsi que le fait qu'elle se morde la lèvre inférieure. Je me redresse et la regarde dans les yeux.

         - Merci du compliment que tu viens de me faire, Aurélia. J'en suis touché, certes, mais ce n'est pas comme ça qu'on arrive à m'amadouer. Je suis têtu, quand j'ai une idée en tête, il est difficile de changer à l'intérieur, dis-je en me tapotant la tempe de l'index.

         Je fais tourner l'alcool dans mon verre avant de le vider d'une traite tout comme l'autre. Je soupire et fixe la jeune femme en silence d'abord.

         -Bon, répliqué-je pour entamer la discussion, parlons donc écoute, c'est le meilleur moyen de briser la glace et de me montrer que je me trompe sur les pirates et qu'ils ne sont pas tous mauvais. D'accord ?

         Je souris et montre rapidement, de l'index de ma main tenant le verre, sa cicatrice qui lui barre le buste.

         - Première question, comment t'es-tu fait ça? demandé-je le plus naturellement du monde.

_________________
Nilian bavarde avec vous en #3333ff mais pense en #9ED1FE.
Revenir en haut Aller en bas
Aurelia Bradford

avatar


Identité
Maitre/Hybride de:
Points Rp:
2598/10000  (2598/10000)
Point TPS: 0

MessageSujet: Re: La voleuse de clé.   Lun 29 Aoû - 23:48

Nilian passa en revue le torse dénudé de la pirate avant de s'arrêter brièvement sur la bague pendant à son cou et de ricaner doucement. Il demanda ensuite à la pirate quel événement avait pu parer son corps d'une telle blessure.
Aurelia sourit gentiment.

- Déjà, la raison est moins stupide que pour celle-ci.


Elle souleva le coin gauche de sa chemise dévoilant la blessure par balle proche de son épaule.

- Tout à commencé par une belle journée ensoleillée. Nous venions de faire escale pour faire le plein de vivre et de matelot avant de partir pour capturer un vaisseau transportant soit disant un importante cargaison de diamants! Alors nous nous retrouvâmes sur les flots à pourchasser un navire en quête d'honnête piraterie.

Elle but encore une gorgée d'alcool, avant de poser son coude droit sur la table pour rapprocher sa tête de celle de Nilian.

- Seulement, ce navire ne transportait pas une once de diamant ou d'or, juste des hybrides vendus comme esclaves. Cela te semblera sûrement étrange mais je déteste l'esclavage; j'estime que tout le monde peut faire ce qu'il entends bien faire de sa vie, qu'il soit homme, furry ou hybride.

Elle fini ce qui restait de le bouteille avant de continuer.

- Nous nous emparâmes donc du navire, en essayant de ne pas faire trop de victime dans l'équipage, je voulais qu'il puisse repartir pour emmener ces hybrides à terre, en échange de quoi je leurs promis à tous la vie sauve. C'était un bon marché quand on connaissait a quel point...

Elle stoppa net sa phrase. Elle était sur le point de dire à Nilian qu'elle avait pour réputation d'être sanguinaire... Elle essaya tout de même de se rattraper.

- A quel point les pirates ont pour réputation d'être tous vils et cruels. N'est-ce pas mon mignon?

Ouf... Bien rattrapé... Espérons qu'il n'y voit que du feu.

- Enfin, dans tout les cas la proposition était lâchée. Le capitaine et son équipage acceptèrent à l'unanimité, puis ils furent détachés.
C'est là que la stupidité du non-pirate dépassa celle du pirate. Profitant d'un moment d'inattention, le fourbe capitaine de ce vaisseau sortit son sabre et tailla...


En finissant sa phrase, elle mima le geste pour appuyer ses propos.

- Et c'est comme ça que je le retrouvas avec cette cicatrice.

Avec son doigt, elle passa le long de sa cicatrice jusqu'à son entrejambes.
Elle soupira longuement et laissa un temps de silence s'installer. Après tout, Le colosse n'avais pas à savoir comment cette histoire se fini...

- Enfin passons. Nous avons assez parlé de moi! Parlons donc de toi.

Elle s'affala sur le siège.

- Dis moi, qu'allais donc tu faire qui te rendais si pressé de partir?

Elle préféra ne pas aborder le sujet des parents du colosse dont il avait brièvement parlé car il semblait que ça soit sa corde sensible...
Revenir en haut Aller en bas
Nilian Ferkies

avatar


Identité
Maitre/Hybride de:
Points Rp:
1912/10000  (1912/10000)
Point TPS: 83

MessageSujet: Re: La voleuse de clé.   Mar 30 Aoû - 9:24

          Elle me présente une autre cicatrice. Décidément cette femme en est recouverte. Je me contente de garder le silence et d'écouter attentivement son histoire, traitant chaque information qui sort de sa bouche.

         Bien qu'elle se rapproche de moi, je reste immobile comme si elle continue son discours sans avoir bouger le petit doigt. Je fronce les sourcils. Pourquoi s'arrête-t-elle donc au milieu de sa phrase ? Que ne veut-elle pas me dire ? Malgré le fait qu'elle continue sa phrase comme si de rien n'était, le doute est semé dans ma tête et je ne peux m'empêcher de chercher les raisons qui font qu'elle aie arrêté de parler aussi subitement.

         Je soupire et écoute sagement la fin de son histoire de pirate tout en sirotant l'alcool que j'ai redemandé entre temps. Je suis du regard son doigt glisser le long de son cicatrice avant de le faire revenir vers son visage.

         - Quelle histoire. dis-je tout simplement.

         Le silence s'installe entre nous ensuite, le temps que je boive mon verre en tout cas. Je ne l'ai pas terminé qu'elle me pose une question. Je la regarde et repose mon verre sur la table en soupirant.  

         - Si pressé de partir? répété-je dans ma barbe en fixant le sol entre mes deux pieds.

         Je la regarde ensuite la femme dans les yeux. J'aime regarder les gens dans les yeux quand je parle. Un sourire se dessine sur mes lèvres.

         - Tu as répondu à ma question, je pense qu'il est normal que je réponde à la tienne…

         Je pose le verre sur la table et croise les bras. Je bascule ma chaise en arrière de manière à être en équilibre sur les deux pieds arrière en bois. Je lui souris.

         - Je crois bien que maintenant tu es au courant que mes parents sont morts. Et bien, figure-toi, que mes quatre plus grands frères et ma plus jeune sœur sont parti de la maison sans laisser de nouvelle d'eux. Je ne sais pas où ils sont, je ne sais pas ce qu'ils font. Ils sont tous parti avant que mes parents ne meurt, je suis le seul à être resté. Ils sont ensuite mort. Ma mère d'une maladie et mon père de chagrin. J'ai décidé de partir à leur recherche pour les avertir, dis-je en soupirant, depuis je parcours toutes les rues de toutes les villes, je mène mes recherches pour les retrouver et leur annoncer la mort de mes parents. C'est le moins que je puisse faire… Or, cette recherche me prend beaucoup de temps et c'est la raison pour laquelle j'étais pressé de partir, je ne voulais pas perdre de temps. Mais sincèrement, vu de la manière tourne les événements, je ne pense pas que je puisse les retrouver…

         Je la fixe en arquant les sourcils.

         - J'ai d'autres questions d'ailleurs à te poser. Comment finis ton histoire ? L'autre cicatrice c'est quoi ? Et pourquoi tu t'es arrêté en plein milieu de ta phrase ? Il y a une raison particulière ? demandé-je tranquillement.

_________________
Nilian bavarde avec vous en #3333ff mais pense en #9ED1FE.
Revenir en haut Aller en bas
Aurelia Bradford

avatar


Identité
Maitre/Hybride de:
Points Rp:
2598/10000  (2598/10000)
Point TPS: 0

MessageSujet: Re: La voleuse de clé.   Mar 30 Aoû - 12:29

- J'ai d'autres questions d'ailleurs à te poser. Comment finis ton histoire ? L'autre cicatrice c'est quoi ? Et pourquoi tu t'es arrêté en plein milieu de ta phrase ? Il y a une raison particulière ?

Aurelia ria lorsqu’elle entendit la première question. Avant de prendre un air plus sérieux.

- Elle se finit avec le son de mon pistolet et l’odeur de la poudre.

- Pour ce qui est de celle-là. Elle pointa sa blessure par balle. C’est plus compliqué et plus simple à la fois. Vois-tu, chez les pirates, il y a toujours un moyen de régler les conflits de manière honnête. Elle eut un rictus moqueur. Mais comme tu l’as dit, Certains trichent en emmenant un pistolet à un combat à la loyale au sabre par exemple.

Elle posa un regard pesant sur Nilian.

- Avant que tu ne fasses la moindre remarque à ce sujet, tu apprendras que je ne suis pas née pirate. Je sais ce qu’est l’honneur ! Et pour ce qui est de mon arrêt soudain.

Elle regarda brièvement sa jambe manquante.

- C’est à cause d’une association d’idées sur les pirates vils et cruels. Enfin, tu prends ça comme tu veux, mais souvent, il arrive que les pirates ai des surnoms… si ils sont particulièrement sanguinaires, ou pas d’ailleurs… par exemple le mien est ‘’la pie blanche’’. Je ne vois toujours pas pourquoi.

Elle affichait une mine faussement innocente.

- Enfin passons un peu à toi, Chercher tes frères et sœur est la dernière volonté de qui ? Du papa ? Ou de la maman ?

Elle regardait Nilian droit dans les yeux. Vus comme il parlait du reste de sa famille, il ne devait pas être parti à leur recherche sur un coup de tête.
Revenir en haut Aller en bas
Nilian Ferkies

avatar


Identité
Maitre/Hybride de:
Points Rp:
1912/10000  (1912/10000)
Point TPS: 83

MessageSujet: Re: La voleuse de clé.   Mar 30 Aoû - 15:33

          Je ne sais pas pourquoi mais plus le temps passe et moins je sais ce que je dois penser de cette femme, là, assise devant moi, à me conter ses histoires de pirate. Je ne peux quand même pas nier qu'elle fait un effort pour me montrer que j'ai tort et que tous les pirates ne sont pas mauvais. En tout cas, il semblerait que sa jambe lui rappelle de mauvais souvenirs. Je me demande bien lesquels d'ailleurs. Malheureusement pour elle, je suis trop curieux.

         Suite à sa question, je prends une grande respiration. Ma famille n'est pas vraiment un sujet que j'aime traiter alors je dois dire que de parler d'eux, surtout une fois mort et dont je suis le seul à y prêter une attention , je dois dire que c'est assez vexant. Nous étions six et je suis le seul à être resté. Je la regarde dans les yeux avant de baisser mon regard vers mes doigts entre-lacés.
 
           - Je… La décision de partir à la recherche du reste de la famille ne vient ni de ma mère, ni de mon père. Elle vient de moi et uniquement moi. J'estime que même s'ils sont ingrats, ils ont le droit de savoir ce qu'il est advenus de leurs parents qu'ils ont tous lâchement abandonnés. Je lève les yeux vers elle.

         Il est perceptible dans mon regard, une haine envers ma fratrie.

         - Nous sommes d'un milieu modeste. Je suis forgeron. C'était le métier de mon père avant qu'il ne meurt. Je suis le seul à être resté, à vouloir reprendre le travail de mon père car tous les autres sont partie pour devenir de grand monsieur ou de grande madame.

         Ma colère s'apaise rapidement pour laisser place à de la tristesse et de la nostalgie.

         - En tout cas, même si je suis remonté contre eux qu'ils n'aient pas pris la peine d'envoyer un message pour donner des nouvelles, j'espère quand même qu'ils auront tous réussis ce qu'ils voulaient faire. Et qu'ils seront tous devenus ceux qu'ils voulaient être. À mes yeux c'est plus qu'important.

         Que puis-je dire de plus ? J'avale difficilement ma salive, ma gorge devenue subitement sèche sans que je sache pourquoi. Je prends une grande inspiration en me redressant pour étirer mon dos qui craque avant de me remettre correctement.

         - On pourrait presque dire que je suis parti sur un coup de tête…

         Je sors de ma poche la clé qu'elle m'a rendu juste avant. Je la lui montre en la tenant fermement entre mes doigts.

         - Cette chose est la dernière chose qui me reste d'eux. Une toute petite maison de laquelle je suis l'unique propriétaire. Elle est la seule chose que mes parents m'ont laissé d'eux, j'y tiens plus que tout. Je préfère donner tout mon or, l'or ça se retrouve, plutôt que donner cette clé. Elle n'a aucune valeur en écu, et ce qu'elle renferme non plus mais elle a une très grande valeur sentimentale dis-je en la rangeant.

         Je regarde la jeune femme en souriant.

         - Vu qu'on dirait que nous sommes parti dans cet optique… Quand est-ce que tu as perdu ta jambe et pourquoi? demandé-je.a

_________________
Nilian bavarde avec vous en #3333ff mais pense en #9ED1FE.
Revenir en haut Aller en bas
Aurelia Bradford

avatar


Identité
Maitre/Hybride de:
Points Rp:
2598/10000  (2598/10000)
Point TPS: 0

MessageSujet: Re: La voleuse de clé.   Mer 31 Aoû - 20:19

Ah… il était vraiment partit sur un coup de tête alors. Il lui raconta que pendant que lui était resté reprendre l’affaire de son père en devenant forgeron alors que le reste de la fratrie est partit pour une vie meilleure.

- Vu qu'on dirait que nous sommes partis dans cette optique… Quand est-ce que tu as perdu ta jambe et pourquoi?

Aurelia soupira longuement, avant d’attraper une autre bouteille.

- Mon équipage dont j’étais si fière et si orgueilleuse a décidé à l’unanimité de se mutiner. Seuls deux ou trois ont pris ma défense…

Elle but une grosse rasade d’alcool et marqua une pause dans son récit avant de continuer. Une fine larme commençait à se former sur le coin de son œil droit. Elle l’essuya d’un revers de la main avant de continuer.

- Pour la jambe, c’était vite vus. Le furry ours de mon équipage l’a écrasé à coup de tetsubo. Je… elle soupira tristement. Je ne sais pas ce qui fut le plus horrible : la douleur lorsqu’elle s’est brisée, ou celle lorsqu’ils me l’ont sciée.

Dans ses yeux brillait une lueur lugubre. Elle regarda Nilian, puis s’apprêta à boire une nouvelle rasade avant de s’arrêter dans son élan.

- Avant que tu ne poses la question sur le pourquoi du comment je suis là, je vais te le dire. L’un deux essaya de me violer, par la bouche pour commencer… Jamais je n’ai eu autant de plaisir à mordre quelque chose… et jamais je n’aurais imaginé que ça saignerait autant. Je l’ai tiré vers moi pour le faire taire, et quelques secondes plus tard il n’était plus en état de bouger, J’ai récupérer les clés et une arme puis je me suis échappée. Je suis allé récupérer mon manteau et mes autres effets, puis j’ai attrapé un petit coffre avant de partir.

Elle laissa encore un blanc. Comme si elle regrettait ce qu’elle avait fait.

- Je… sur le coup de la colère, j’ai mis le feu aux poudres comme on dit… en m’éloignant avec la chaloupe, je regardais mon navire exploser puis couler… une partie de ma vie… Reposant maintenant au fond de l’eau.

Elle prit une grande respiration pour étouffer un sanglot. Aurélia ne pensait pas qu’en parler lui ferait aussi mal… Elle finit la bouteille d’un coup.

- Enfin à mon tour de te poser une question me semble-t-il… Comment comptes-tu retrouver tes frères et ta sœurs sans aide aucune et sans argent ?
Revenir en haut Aller en bas
Nilian Ferkies

avatar


Identité
Maitre/Hybride de:
Points Rp:
1912/10000  (1912/10000)
Point TPS: 83

MessageSujet: Re: La voleuse de clé.   Sam 3 Sep - 20:49

          Qui aurait cru qu'une pirate serait capable de verser une larme ? En tout cas, c'est ce que j'ai toujours pensé pour ma part. J'ai tellement entendu d'histoire sur les pirates que les penses tous tellement fort qu'ils ne peuvent pas verser la moindre larme pour quoi que ce soit. Cependant, on dirait bien que ma chère partenaire de beuverie m'aie montré le contraire. Je soupire et vient poser ma main sur la sienne, s'il y a bien quelque chose que je n'aime pas voir, ce sont des larmes sur les joues d'une femme et peu importe son appartenance. Je ne savais pas que je pouvais toucher une personne à ce point… Je dois dire qu'elle me prend au dépourvu… C'est vrai que j'aurais pensé que tuer un équipage et faire couler son bateau pour une mutinerie aurait été un peu fort, cependant, avec ce qu'ils ont essayé de lui faire, je trouve ça un peu plus justifié à présent… Bien que ce ne le soit pas entièrement. Je la regarde tendrement tout en caressant sa main de mon pouce, comme je faisais quand ma sœur n'allait pas bien. Je lui souris tout aussi tendrement.

         - Je suis vraiment désolé de t'avoir fait remonté de si mauvais souvenir, je suis un peu gauche des fois tu sais ? C'est à cause de ma grande curiosité, j'espère que tu ne m'en veux pas ? demandé-je sur un ton presque fraternel.

         Je la regarde terminer sa bouteille comme si c'était de l'eau. J'espère que ce n'est pas de ma faute. Pourquoi est-ce que je suis entrain de me demander ça alors que je sais pertinemment que c'est à cause de moi qu'elle est dans cet état. Je lâche sa main pour replacer mon dos contre de la chaise.

         Sa question fait apparaître sur mon visage, un léger sourire. Je la regarde dans les yeux tout en gardant ce sourire.

         - Comment est-ce que je compte les retrouver ? Je dois dire que je ne suis même pas sûr de pouvoir les retrouver… Je ne sais même pas où ils sont, ni ce qu'ils font… Je ne sais même pas s'ils sont encore en vie… Alors, je ne sais pas comment je comptes les retrouver… Ce que je fais depuis maintenant des mois… Je… Marche des les rues des villes, regardant chaque visage et frappant à chaque porte en demandant si la personne n'a pas vu ou entendu parler de mes frères et ma sœur, jusqu'à présent je n'ai jamais eu de réponse positive et j'ai même reçu des portes fermées au nez souvent dis-je en repensant à tout ce que j'ai fais jusqu'à présent.

         Je regarde la jeune femme en soupirant.

         - Je vais t'avouer une chose… Je ne sais même pas pourquoi je fais ça, je perds tout espoir de les retrouver et si je les retrouve, je ne sais pas si je vais être sympathique avec eux. répliqué-je.

_________________
Nilian bavarde avec vous en #3333ff mais pense en #9ED1FE.
Revenir en haut Aller en bas
Aurelia Bradford

avatar


Identité
Maitre/Hybride de:
Points Rp:
2598/10000  (2598/10000)
Point TPS: 0

MessageSujet: Re: La voleuse de clé.   Jeu 8 Sep - 22:47

- Je suis vraiment désolé de t'avoir fait remonté de si mauvais souvenir, je suis un peu gauche des fois tu sais ? C'est à cause de ma grande curiosité, j'espère que tu ne m'en veux pas ?

Aurelia sourit gentiment.

- T’en vouloir ? C’est moi qui devrais te poser cette question.

Elle écouta Nilian qui lui faisait part de ses pensées, et de ce qu’il avait fait jusque-là pour retrouver le reste de sa fratrie… en vain.

- Je vais t'avouer une chose… Je ne sais même pas pourquoi je fais ça, je perds tout espoir de les retrouver et si je les retrouve, je ne sais pas si je vais être sympathique avec eux.

Aurelia soupira encore une fois.

- J’ai une sœur aussi, elle a 1 an de moins que moi. Mes activités ne nous permettent de nous écrire que trois ou quatre fois par ans. On garde quelque peu contact, on se donne des nouvelles etc. ce n’est pas la même chose que pour toi mais… tout ça pour dire qu’on ne choisit pas sa famille. Imagine à quel point ça doit être lourd d’avoir une sœur qui t’as lâchement abandonnée pour devenir pirate… ça ne nous a pas empêcher de bien nous entendre comme nous l'avons toujours fait. Quoi qu'il arrive, vous aurez toujours le même sang.

Elle regarda le fond de sa bouteille d’un regard vide.

- Je n’ai pas encore jamais eu à regretter ce geste… Elle leva les yeux sur Nilian. Tu sais, je pense voyager plus que toi, si jamais je rencontre l’un de tes frères ou ta sœur je te préviendrais. Qu’en penses-tu ?

Elle posa sa bouteille, s’appuya sur la table et joua avec les pierres précieuses toujours sur cette dernière.

- ça nous donne une occasion de se recroiser…

Elle murmurait presque la fin de sa phrase. En rougissant à moitié.


Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nilian Ferkies

avatar


Identité
Maitre/Hybride de:
Points Rp:
1912/10000  (1912/10000)
Point TPS: 83

MessageSujet: Re: La voleuse de clé.   Sam 10 Sep - 7:05

             Je regarde rapidement les poivrots autour de moi qui continuent de faire les guignoles et à se bourrer jusqu'à faire un coma. Je secoue lentement la tête et fixe Aurélia dans les yeux. Je la regarde d'un regard tendrement et amical comme je regardais ma sœur autrefois. Je soupire longuement.

                - Je sais très comme nous serons toujours unis par le lien du sang, j'en ai conscience et je sais qu'ils seront toujours de ma famille mais disons que le fait qu'ils soient tous partis sans laisser de nouvelle, je ne demandais pas ce qu'ils viennent à la maison tout le temps, je demandais juste une lettre, une simple lettre ne serait-ce qu'une fois par an pour prendre des nouvelles de la famille et éventuellement se rendre sur la tombe des parents… Mais non. Mes parents sont morts dans l'inquiétude et la tristesse… Et ça, quand tu vois ce genre de lueur dans les yeux de tes parents juste avant qu'ils ne meurent, je peux te dire que liens de sang ou non, tu vas leur faire comprendre et les retrouvailles ne vont pas être très réjouissante... dis-je sèchement.

              Évidemment, je souris à la jeune femme. Je décroise les bras que je pose sur la table en m'approchant d'elle. Je lui fais le plus large sourire que j'ai fais jusqu'à aujourd'hui.

              - Tu ne pourrais pas savoir à quel point cela m'aiderait si tu faisais cela Aurélia, ça me permettrait de réduire mon temps de recherche et pouvoir reprendre une vie normale plus rapidement…. Pour que tu puisses les reconnaître… Le plus âgé se nomme Jerry, il est brun avec des yeux gris, assez grand… Ensuite il y a William, brun aussi avec les yeux bleus, il a un tient plutôt mâte, après il y a Andrés et il aime les grands manteaux, il en porte toujours un aussi il est légèrement plus reconnaissable que les autres et enfin il y a ma plus jeune sœur qui me ressemble je dois dire, blonde aux yeux bleus, plutôt mignonne… Elonor. précisé-je avec un large sourire.

              Je souris, amusé de voir ses joues s'empourprer en faisant allusion qu'on se rencontrera. Je lui aurais bien donné des écus pour son aide en guise de  remerciement mais cette dernière m'a tout pris pour mettre dans son coffre. Aussi, je me lève et me penche au-dessus de la table pour venir aller déposer un baiser sur sa joue, pas très loin de la commissure des lèvres.

              - Merci pour ton aide Aurélia. murmuré-je à son oreille avant de me rasseoir sur ma chaise tout en la regardant dans les yeux.


HRP:
 

_________________
Nilian bavarde avec vous en #3333ff mais pense en #9ED1FE.
Revenir en haut Aller en bas
Aurelia Bradford

avatar


Identité
Maitre/Hybride de:
Points Rp:
2598/10000  (2598/10000)
Point TPS: 0

MessageSujet: Re: La voleuse de clé.   Mar 18 Oct - 20:52

Aurélia écouta Nilian avec attention et nota toutes les informations dans un carnet qu’elle gardait dans son holter sous son bras… après avoir donné à la pirate les renseignement nécessaire pour l’aider à retrouver sa fratrie, il déposa un baiser à la commissure de ses lèvres…

- Merci pour ton aide Aurélia.

Elle rougit jusqu’aux oreilles avant de rassembler en vitesse ses affaire en jetant de rapides coups d’œil à Nilian et au reste de la pièce. Elle se dirigea ensuite vers la sortie en balbutiants une excuse bidon à nilian.

- Je… Je suis désolée, je dois y allez !

Elle se précipita aussi vite que ses béquilles lui permettent vers la porte et s’arrêta net après avoir ouvert cette dernière…

- On se reverra… Promis.

En marchant à toute vitesse vers elle ne savait où si ce n’est ailleurs, elle réfléchissait à de qui avait bien pu la faire fuir ainsi… Cet homme ne lui avait rien fait pourtant. C’était son seul contact amical depuis… la perte de son navire. Elle avait peut-être réagit trop précipitamment. Peut-être qu’elle ne voulait pas trop se dévoiler à quelqu’un pour le moment… elle repartit donc vers un quartier plus… ‘’Huppé’’… Elle devait se trouver une jambe et vite… après ça, elle irait voir une amie à qui elle pouvait vraiment faire confiance… Bon pas vraiment mais c’était spécial… Elle reverrait sûrement Nilian… elle en était sûre…
Revenir en haut Aller en bas
Nilian Ferkies

avatar


Identité
Maitre/Hybride de:
Points Rp:
1912/10000  (1912/10000)
Point TPS: 83

MessageSujet: Re: La voleuse de clé.   Sam 29 Oct - 12:57









La voleuse de clé.
En Compagnie D'Aurélia Bradfort.


         Je regarde la jeune femme et note qu'elle rougit. Je souris et la regarde ranger toutes ses affaires rapidement comme si elle avait vu un voleur et qu'elle avait peur qu'on lui vole son butin. Bien qu'elle s'active très rapidement, je reste parfaitement immobile et la regarde partir sans dire le moindre mot. Je la suis simplement du regard jusqu'à ce qu'elle ouvre la porte. Je lui fais un large sourire.

- Oui, on se retrouvera, Promis.

         Je lui fais un clin d'oeil avant qu'elle ne disparaisse à l'extérieur de l'auberge. Je remarque qu'elle a laisse les pierres qu'elle a voulu me donner sur la table. Je m'en saisis et les fait tourner dans ma main. Je lève à nouveau la porte qui se referme lentement. Je me lève et me dirige vers le comptoir pour payer mes trois  verres ainsi que tout les autres que je prendrais pas lui suite, la chambre et les repas avec une seule pierre. Les autres je les glisse dans la poche de mon pantalon avant de sortir de l'auberge à la recherche de ma famille en espérant les trouver.


It's the End of RP.

_________________
Nilian bavarde avec vous en #3333ff mais pense en #9ED1FE.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La voleuse de clé.   

Revenir en haut Aller en bas
 

La voleuse de clé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Maelya [Pirate, voleuse & Assassin]
» Eleys [Voleuse et aventurière]
» Le Soldat & La Voleuse, retour à l'auberge
» *. Kyra Nïran [Assassin, voleuse]
» Elvira Dommein, Voleuse/Assassine à la retraite[Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Ville basse-